Comme chaque année, le Groupe de Travail Timbres et Philatélie détermine un thème pour le concours EUROPA. Après les ponts et les châteaux, cette année sera consacrée aux oiseaux.

Le but de ce concours EUROPA est de promouvoir la philatélie à travers toute l’Europe, faisant le bonheur des thématistes. En effet, les oiseaux sont déjà un thème cher à la philatélie.

Dans le cas du Luxembourg qui participe à ce concours, nous n’en serons certainement pas à la première émission sur le thème des oiseaux. C’est en effet un thème récurrent depuis les années 1960 avec différentes émissions sur la protection de la faune aviaire.

Il faut dire que la thématique ne manque pas d’attraits et que le Luxembourg apprécie son ornithologie au niveau philatélique. Ce fut l’un des thèmes de l’exposition Exphimo 2018 entre autres.

Qui de mieux que son concepteur pourra nous présenter ce nouveau timbre ? Johan De Crem nous a fait l’honneur de répondre à nos questions :

Etes-vous depuis longtemps en collaboration avec Post Luxembourg ?

Depuis le début des années ’90. Je pense même que mon premier timbre date de 1989. A cette époque, je réalisais différents travaux d’illustration pour une association de défense de la nature, HELLEF-FIR-D’NATUR. C’est ainsi qu’ils ont découvert mon travail et m’ont contacté.

Combien de timbres avez-vous dessiné à ce jour ?

Une cinquantaine, tous liés au thème de la nature. J’ai dessiné beaucoup d’oiseaux et de fleurs. Il faut savoir qu’étant moi-même ornithologue, je suis ravi de ces commandes que je considère comme un honneur et un plaisir.

 

 

Qu’avez-vous reçu comme contraintes de Post Luxembourg dans la réalisation de ce timbre Europa ?

D’une manière générale, une fois le nom du timbre et la dimension annoncés, Post Luxembourg me laisse entièrement carte blanche. Ici, j’ai eu une petite demande supplémentaire : très peu de décor, un style très épuré. Donc rien de très contraignant. J’aime ce climat de confian ce dans la collaboration avec Post Luxembourg.

Concrètement, comment vous y prenez-vous ?

Je dessine l’oiseau plus ou moins grandeur nature sur base des clichés que je prends moi-même. Je le réalise fidèlement en faisant de mon mieux pour qu’il sorte de l’ordinaire et plaise au public. Il semble que ce soit le cas car j’ai déjà eu l’honneur de recevoir plusieurs fois le prix du public pour la réalisation de mes timbres.

Quel est à ce jour pour vous votre plus belle réalisation philatélique ?

Le prochain timbre ! En fait, je n’ai pas vraiment de préféré. A mes yeux, ils sont tous aussi importants. Pour moi, chaque timbre équivaut à un nouveau plaisir car je travaille dans ma passion.

Je dois tout de même dire que le timbre sur la Rose de Walferdange de l’année passée est particulièrement réussi. Mais c’est plus pour une question de mise en page de Post Luxembourg. C’est le premier timbre de Post Luxembourg qui bénéficie de ces trames hyper fines. Le résultat est magnifique !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire

  1. Avatar

    A mon avis de philatéliste et de spécialiste en art animalier, depuis de longues années, les deux meilleurs peintres oiseaux sont le belge André Buzin et le hongrois Pàl Varga. Ils ont également dessiné pour la Poste de leur pays respectif, d’autres timbres animaliers.