Tout voyageur qui fréquente les terrasses branchées de la Côte Belge aura vite fait un petit tour dans l’arrière-pays pour déguster les excellentes gaufres de Marie Siska et cela dure… depuis plusieurs générations !

La création d’une maison et de sa gaufre mythique

Le nom de Siska vient de la mère de Marie, Francisca Fincent. Cette dernière est à la tête de 10 enfants issus de trois mariages différents quand elle ouvre une auberge à côté du moulin de son beau-père. Elle y sert des tartines et de l’omelette. L’auberge devient rapidement un lieu-dit « Mère Siska ».

Lors d’un voyage au Pays-Bas, Siska découvre une peinture représentant un gaufrier en forme de cœur. C’est ce gaufrier qui va l’inspirer dans sa propre création, une grande gaufre ronde composée de cinq cœurs.

Au départ, Siska cuisine des gaufres pour ses enfants sans spécialement les mettre à la carte de son auberge. Certains notaires ont pris l’habitude d’y organiser des ventes. C’est ainsi que par hasard, l’un d’eux va goûter l’exquise gaufre. Séduit par ce goût inimitable, il demande à Siska d’organiser l’anniversaire de sa fille. C’est ainsi que débutera pour Siska et ses enfants la grande aventure des gaufres. Cette recette continue d’ailleurs à régaler petits et grands depuis plus de 120 ans !

L’expansion du nom Siska

Les enfants Siska participent activement à l’affaire familiale que ce soit en cuisine ou en salle. L’adresse est désormais bien connue des habitants de la région et des touristes. Au début du 20ème siècle, la moitié de ses enfants entreprend de lancer une seconde enseigne appelée « Chez les enfants de Siska ». Marie, la plus jeune lancera sa propre enseigne peu après le décès de sa mère en 1918 à cause de la grippe espagnole. Initialement appelé « Chez la fille de Siska », l’établissement prend un an plus tard le nom de « Marie Siska » qui fait encore actuellement sa renommée. Un quatrième établissement, « Gustave Siska » ouvre en 1923. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, ils connaîtront tous les quatre un grand succès.

Déclin des affaires Siska

Après la guerre, le fils de Marie, reprend l’enseigne « Marie Siska » tandis que sa fille reprend « Chez les enfants de Siska » faute de repreneur parmi les frères et sœurs qui l’avaient fondé.

Le succès de « Marie Siska » est florissant. L’établisseme devient la coqueluche des stars de passage. Il accueille régulièrement le roi Léopold III.Le salon de dégustation de gaufres devient un restaurant et ils ajoutent une plaine de jeux ainsi qu’un mini-golf. En 1967, le fils Siska entreprend de très importants travaux de rénovation.

Par contre, le premier restaurant « Mère Siska » ferme ses portes en 1975. Gustave Siska a été revendu en 1925. La maison fermera définitivement ses portes en 2009. Il en sera de même pour les « Enfants de Siska » en 2011.

Le « Marie Siska » d’aujourd’hui

En 1987, le fils de « Marie Siska » cède l’affaire à son propre fils Stefan qui ajoutera 7 chambres d’hôtel au complexe. Soucieux du bien-être de sa clientèle et particulièrement de celui des enfants qui tirent leurs parents jusque-là, il ne lésine pas sur les moyens pour faire de la plaine de jeux de « Marie Siska » un endroit inoubliable pour les plus jeunes. Des balançoires aux manèges en passant par l’espace des tout-petits, tout est organisé pour le bonheur des plus jeunes avec le confort pour leurs parents. Sans doute est-ce, avec la recette des délicieuses gaufres de Siska, la clé de la réussite ?

Et vous, quel est le goût de votre enfance ? Découvrez sur Delcampe les photos et cartes postales qui y sont liés


Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.