Eh oui, impossible de passer à côté de la fête des amoureux qui a lieu le 14 février chaque année ! Incontournable pour certains, fête bassement commerciale pour d’autres, d’où vient cette fête ?

Qui est donc saint Valentin ?

Si l’identité exacte de l’homme reste imprécise, on sait qu’il vécut au 3ème siècle de notre ère, qu’il était un homme d’église et qu’il mourut en martyr. En faisant des recherches à son propos, on tombe sur deux légendes récurrentes :

1) Alors que l’empereur Claude II interdisait aux soldats romains de se marier sous prétexte qu’un soldat marié se détournait de ses obligations militaires, Saint-Valentin célébrait des mariages en cachette.
2) L’empereur Claude II avait condamné Saint-Valentin. La fille du geôlier qui était aveugle venait lui rendre visite. Saint-Valentin pria pour elle et Dieu lui rendit la vue. Le geôlier et sa famille se convertirent. L’empereur, informé du miracle, demanda une fois encore à saint Valentin de renier sa foi. Mais celui-ci refusa encore et fut décapité le 14 février 268. La veille de sa mort, il aurait offert un billet à la fille du geôlier qu’il aurait signé « de votre Valentin ».

Il faut aussi mentionner qu’au Moyen-Age, un Valentin est le cavalier qu’une jeune fille a choisi pour l’accompagner à la « fête des brandons », fête traditionnelle du premier dimanche du carême.

Pourquoi le 14 février ?

Bien sûr il y a la légende comme quoi il serait mort à cette date, mais rien n’est moins sûr.

Par contre, ce dont on est nettement plus certain, c’est qu’à l’époque antique, il existait des fêtes de la fertilité à la mi-février, les Lupercales, célébrées en l’honneur de Lupercus, le dieu de la fécondité. Il est probable que la date vienne de là.

Il faut attendre le XIVème siècle pour voir une connotation amoureuse de la Saint-Valentin. La Saint-Valentin devient alors une fête pour les célibataires. On organise une sorte de grand cache-cache aux alentours de villages et si les jeunes gens retrouvaient les jeunes filles, ils les épousaient endéans l’année !

L’envoi de cartes de vœux daterait du XIXème siècle. Cette pratique est différente d’une culture à l’autre. Chez nous autres européens, on n’envoie normalement qu’une seule carte à l’être aimé. Ce n’est pas le cas de l’autre côté de l’Atlantique où envoyer une dizaine de cartes semble tout-à-fait normal.

 

 

Cartes et timbres :

Comme vous l’imaginez certainement, ce sont des millions de cartes qu’on échange chaque année à l’occasion de la Saint-Valentin. Il existe de ce fait de nombreuses cartes et timbres sur ce sujet. Entre autres, les magnifiques cœurs de couturiers de La Poste sortent chaque année à cette période.

Découvrez la collection de timbres en lien avec la Saint-Valentin en vente Sur Delcampe.

Et pour les amateurs de cartes postales, la Saint-Valentin reste un thème de choix !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire

  1. Merci beaucoup pour ce joli article sur l’origine de notre saint Valentin.
    Bien écrit, très agréable à lire.
    Merci Heloise.