Pendant de longues années, l’uniforme des facteurs et l’attente souvent impatiente de leur arrivée par les « Grands » ont fait rêver les enfants. Quoi de plus beau alors que de recevoir un « bureau de poste » complet, pour envoyer à toute sa famille des nouvelles ? Quoi de plus excitant que de jouer au postier, comme on pouvait jouer à la marchande de légumes ou à la cuisinière avec les panoplies et les dinettes. Richard Grosse, président de l’association érinnophile Arc-en-Ciel nous fait revivre ce souvenir de jeunesse…

Un bureau de poste miniature

Il y avait là le cachet, le tampon encreur, le mini-pupitre, la caisse et ses trésors en mini-billets et fausse monnaie. Et puis il y avait ce qui fait La Poste : une foule d’imprimés, et surtout des timbres-poste.

Pour le collectionneur, ce petit « bureau de poste » est un régal, un fourre-tout prêt à satisfaire tous les appétits. Il y a bien entendu le bureau de poste en lui-même, bureau-jouet dont de nombreuses marques ont produit des modèles divers, parfois luxueux… et dont les prix à ce jour sont à l’aulne de la qualité initiale, de l’état et du contenu encore présent ou          « distribué » avec le temps au gré des levées !

Il est aisé pour l’érinnophile de naviguer entre les timbres-poste, les cartes postales, les entiers postaux, les cartes pneumatiques, les télégrammes, les imprimés de service, les bons de poste… Plus curieusement, parmi les timbres-poste, il est plaisant de séparer

ceux reproduisant, plus ou moins finement, les « vrais » en cours lors de la sortie du jeu,

ceux totalement fantaisistes, de goût et de réalisation parfois douteux,

ceux voulant allier à la fois les avantages du jeu et les bienfaits de l’instruction, telle la très belle planche des présidents de la République.

Nous traiterons, dans cette première visite au « bureau de poste » de nos aïeux-enfants, des premiers et des derniers, laissant pour d’autres incursions les timbres fantaisie, les mini-cartes postales parmi lesquelles celles de l’ « Exposition de 1900 », les entiers… sachant que le jouet était universel et que réunir un bel ensemble «mondialiste » demande à la fois beaucoup de temps et de chance.

Des timbres comme les vrais

Cet article ne se veut pas être un catalogue exhaustif et académique. Chaque marque ayant ses propres timbres-poste, il est évident que les dessins comme les impressions diffèrent, mais tout ou presque reste à faire à qui voudra s’atteler à ce nouveau travail d’Hercule ! Pour nous un type Sage, Blanc ou Mouchon sera seulement la référence que la poste enfantine souhaite imiter, que les puristes me pardonnent cet enthousiasme un tantinet iconoclaste !

Avec les années en effet ont été proposés des « timbres-poste enfantine » proches de chacun des grands types de timbres d’usage courant. Les timbres étaient de petit format et dentelés le plus souvent, déclinés en un grand nombre de pseudo-valeurs faciales.

La petite sélection présentée vous montre ainsi des « types Sage » de 1, 5 et 10 centimes (images 1-2-3), des «types Blanc » de 1 et 5 centimes, ce dernier en feuillet non dentelé (images 4-5), des « types Mouchon » de 10 et 25 centimes (images 6-7) , des « Semeuses lignées » de 10, 15 et 25 centimes (images 8-9-10-11), ainsi qu’une sans « faciale », non dentelée et légendée « poste enfantine » (image 12), enfin des « Semeuses camées » de 5, 10 et 25 centimes (images 13-14-15). Le bloc de 6 Semeuses à 10 centimes (image 15) est curieusement annulé (nous nous interdisons d’écrire « oblitéré » pour éviter les foudres de l’enfer !) par un petit cachet rond avec texte sur trois lignes « Au profit / des soldats / aveugles ». C’est un jouet, mais la référence patriotique à la guerre 14-18 toute proche est bien là.

Deux exemples « d’envoi » de La Poste enfantine

Avant de quitter ces « timbres-poste enfantine », il est plaisant de montrer leur usage. Deux exemples émouvants permettent ce voyage « postal ».

Le premier est une carte postale « grandeur nature », ayant voyagé normalement, et portant collée au recto une mini-enveloppe avec à l’intérieur une mini-carte postale, gentiment écrite, « affranchie » et annulée par Sophie, avec son petit cachet « poste enfantine / Bureau » (images 16-17-18).

Le second est une mini-enveloppe de la poste enfantine, « affranchie » d’un 15 centimes « type Sage », lui-même annulé par un cachet rond avec texte sur trois lignes « Petite / Poste / Nationale » (image 21). La mini-lettre illustrée d’une fière Jeanne d’Arc porte le message de Marcel à sa mère (image 19, nous en avons corrigé les fautes, le temps excuse tout !) :
« Maman,
Je te promets pour la nouvelle année de bien m’appliquer en classe et de tâcher d’être premier aux compositions. Je m’efforcerai pour avoir beaucoup de prix à la fin de l’année.
Je tâcherai d’avoir toujours de bonnes notes pour te satisfaire. Je serai bien obéissant et bien sage. Un gros bisou de ton petit fils, Marcel »

Et Marcel très sérieusement scelle cette promesse (pieux mensonge ?) avec un joli petit sceau de fermeture gaufré, portant majestueusement son « M » (image 20).

La série des présidents

22

Le plus bel exemple de la poste enfantine à vertu éducative est évidemment la série des présidents. C’est une galipette faite à la philatélie qui, à l’époque de ce jeu, était loin encore d’avoir rendu hommage à ces huit hommes politiques, de Léon Gambetta à Emile Loubet, puisque c’est lui qui figure en dernier sur ce trombinoscope chronologique. La date de 1899 figure sur le timbre, année de son élection, mais pas celle de son départ en 1906, contrairement aux autres élus (ce qui permet de positionner l’édition de la planche entre ces deux dates).

La série est imprimée en feuillets de 50 timbres (image 22), et la disposition des huit acteurs quelque peu aléatoire et différente selon les « faciales ». Cette belle série a été déclinée à notre connaissance avec les valeurs de 1, 2, 5, 10, 15, 25 centimes (images 23-24), et, assez rarement apparaissent des timbres non dentelés (image 25).

Voilà, une petite excursion dans l’Enfance… à une époque où La Poste faisait rêver, où les « Nouvelles » cheminaient encore… et où on attendait le facteur sans imaginer qu’on pourrait un jour « surfer sur le net »… Bon rêve !

Ce sujet vous a intéressé ? L’association érinnophile Arc-en-Ciel vous permettra de découvrir le monde passionnant des vignettes.

Envie d’acheter des vignettes de collection ? Rendez-vous sur Delcampe ! 

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

29 commentaires

  1. très bien…continuez

  2. Il y a toujours a apprendre, très agréable a lire, en plus des visuels
    Félicitations

  3. collectionneurs insignes chasseurs

  4. Un voyage dans le temps .Si on pouvait…

  5. Un grand merci pour ce superbe article, original, rafraîchissant, enrichissant et bien écrit !

  6. Très bon article

  7. Bonjour, je ne collectionne pas les timbres, mais je m’occupe de trouver des billets polymères d’étrangers qui me manque et Je surveilles ca à tous les jours. Votre présentation de timbres est formidable et instructif .

    Une question, existe t’il le premier 1 dollar d’Australie daté environ 1988 je sais que le premier dollar en polymère fut le
    $ 10.00 mais le 1.00 existe t’il en polymère ……….Merci

  8. Beaucoup d’intérêt pour le sujet traité. merci !

  9. J’ai des cartes postales anciennes à vendre. Comment dois je procéder pour les vendre sur Delcampe ?

  10. Merci pour tout ce savoir partagé,la lecture est forte intéressante et ma connaissance s’est élargie
    Cordialement

  11. je trouve cette petite poste très intéressante pour les enfants .

  12. Bonjour,

    Je recherche de la documentation ou un livre sur la série de tours et taxis de Belgique sous les
    n° 880 – 891, merci de vôtre attention.

    van Rijckevorsel Alain

  13. Je connaissais pas , jamais rencontré pendant 52 ans de collection.
    Merci et bravo

  14. J’AIME TELLEMENT LES TIMBRES,QUE J’AURAI AIME VIVRE A CETTE EPOQUE MERCI A HELOISE . JEAN CLAUDE

  15. Très belle collection ,

  16. très beaux articles ………..à découvrir

  17. très chouette

  18. Ancien postier 40 ans de service j’apprend par vos soins l’existence anciennement de ce jouet ,les timbres sont vraiment bien fait

  19. Trés bonne idée, félicitations continuez…

  20. UNE MERVEILLE !

    Merci

    J.

  21. J’ai 69 ans et l’un des jouets qui a marqué mon enfance solitaire, et dont je me souviens encore aujourd’hui comme m’ayant apporté beaucoup de joie, est une poste enfantine telle qu’elle est décrite dans l’article. L’autre jouet qui a marqué aussi mon enfance, et peut-être en parlerez-vous un jour, est le Dictelec que j’ai pu me procurer sur une site de ventes aux enchères. J’aimerais beaucoup que cette poste enfantine soit remise au goût du jour pour l’offrir à mes petits enfants.

  22. je reste toujours admirative !…pour le plus grand plaisir des yeux …, malheureusement l’achat n’est plus à porté de ma bourse! Vous êtes de  » grands orfèvres… »

  23. Merci pour votre article qui m’a vivement intéressé.
    On en apprend toujours…même en s’amusant.

  24. super et drôlement intérêssant

  25. on apprends a tout age c’est formidable
    Merci

  26. très intéressant , commentaires sont bien fait , très bonne idée

  27. il est à noter que les timbres collés sur enveloppes manquent à certains, on remarque des timbres inventés et imprimés sur des enveloppes envoyées en masse pour des prospections publicitaires etc.. (une autre collection ?) Et il y en a de fort jolis. Cela vient sans doute du réflexe adaptés par ceux qui se disent « encore des publicités » et qui jettent sans les ouvrir, ces lettres qui remplissent la boite aux lettres. Il a été prouvé qu’un mailing avec des vrais timbres collés sur des enveloppes (mais alors pas à un tarif préférentiel) a un succès de 25% supplémentaire par rapport à une campagne pour le même article postée en Port Payé.

  28. très intéressant , très bonne idée Un voyage dans le temps merci .