Depuis 1994, le ville de Luxembourg a rejoint les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. A cette occasion, 50 événements sont là pour marquer le coup dont l’émission d’un timbre qui célèbre ce bel anniversaire.

Ce n’est pas le seul objet philatélique créé dans le cadre de cet anniversaire : fin 2019, le livre « Dat ass Lëtzbuerg ! Flânerie au cœur de la ville de Luxembourg » célébrait déjà cet événement.

L’architecture de la ville de Luxembourg est très particulière. Elle mêle une forteresse ancienne et des quartiers modernes qui se mélangent dans un relief lui-même peu commun offrant au regard des habitants vallées sinueuses, ponts et cours d’eau.

Ce sont évidemment les ruines de la forteresse de Luxembourg qui attirent les touristes et qui ont intéressé l’UNESCO en premier. L’histoire de cette forteresse remonte au 10ème siècle de notre ère. Construit sur le rocher du Bock, le château du Luxembourg est la propriété du comte Sigefroy de Luxembourg. Il remplace les vestiges romains d’un castellum. Le château va énormément évoluer au cours des siècles qui vont suivre.

Il sera doté au 11ème siècle d’une deuxième enceinte. Et sera encore fortifié au 14ème siècle.

A la fin du 18ème siècle, on dit de la forteresse de Luxembourg qu’elle est la place la plus forte du monde après Gibraltar. Elle devra pourtant capituler devant les armées françaises après un siège de 11 mois.  Le Grand-Duché devient alors partie de la République Française.

Cet épisode sera de courte durée. En 1815, le Congrès de Vienne en fait un grand-duché membre de la confédération germanique. C’est ainsi que la Prusse y installe sa garnison. Dans le même temps, le Grand-Duché est offert personnellement au roi Guillaume 1er des Pays-Bas. Toutefois, lors de la Révolution belge de 1830, le Grand-Duché est partagé entre la Belgique et les Pays-Bas. C’est ainsi que naîtra la province belge du Luxembourg en 1839.

Le climat international devient de plus en plus tendu. En 1867, pour faire tampon entre la France et l’Allemagne, les états décident lors de la convention de Londres, la neutralité du Luxembourg. De ce fait, la forteresse est abandonnée par les Prussiens et démantelée. Par la suite, le Luxembourg tentera de garder son statut de neutralité mais sera malheureusement envahi par les Allemands lors des deux guerres mondiales.

A l’heure actuelle, la vieille ville de Luxembourg et son paysage tout à fait particulier font le bonheur des touristes. De par la richesse de ce patrimoine, Luxembourg rejoint la liste de l’UNESCO en 1994. Les Luxembourgeois et les philatélistes sont très heureux de célébrer cet anniversaire.

Découvrez la philatélie luxembourgeoise récente sur le site de Post Luxembourg !

Trouvez les timbres plus anciens du Luxembourg sur www.delcampe.net.

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.