C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de l’un des plus grands ambassadeurs de la chanson française ce 1er octobre 2018.

Une enfance d’artiste

Né le 22 mai 1924 en France, Charles Aznavourian est le second enfant d’une famille d’artistes. Sa mère est comédienne et son père combine sa vie de cuisinier avec sa passion pour le chant.

La carrière de Charles Aznavourian commence alors qu’il n’est encore qu’un enfant. A l’âge de 9 ans, il prend le nom de scène Aznavour alors qu’il grimpe sur les planches du Théâtre du Petit Monde.

Charles Aznavour et la musique

Charles Aznavour se lie d’amitié avec Pierre Roche en 1941. Ils forment ensemble le duo Roche et Aznavour.
Il est remarqué par Edith Piaf dont il sera l’homme à tout faire et l’ami pendant plusieurs années. Aznavour est petit, pas spécialement beau et son timbre de voix si particulier ne semble pas séduire les producteurs. Pourtant, sa détermination va payer.

En attendant un succès qu’il connaîtra par la suite, il écrit des chansons pour Gilbert Bécaud. C’est avec « Je m’voyais déjà » que ça carrière décollera au début des années ’60.

 

Plusieurs décennies de tubes

Les chansons à succès s’enchaîneront pendant les sixties avec des tubes tels que « la Bohème », « Emmenez-moi » ou « Désormais » entre autres. Aznavour surfe aussi sur la vague yéyé en écrivant des chansons pour les artistes en vogue de l’époque. Ainsi, il écrira pour Johnny et Sylvie Vartan.

En 1972, il chante « Comme ils disent » s’engageant ainsi à ouvrir les esprits à l’homosexualité. Son succès en France est reconnu. Il se fait connaître aussi aux USA et en Angleterre avec « She ». Il faut savoir qu’Aznavour était un grand polyglotte ce qui lui permettra d’avoir une carrière mondiale.

Sa carrière traverse les années ’80, ’90 puis 2000 enchaînant albums et succès. Il touche à tous les rythmes et défend même le rap.

Chanteur de cœur

D’origine arménienne par ses parents, le sort du pays de ses racines le préoccupe beaucoup. Lorsque l’Arménie est touchée par un violent séisme en 1988, Aznavour rassemble quelques 80 personnes pour sa chanson caritative « Pour toi, Arménie ».

Bien que Français de naissance et de cœur, il accepte de représenter l’Arménie en France, en Suisse et auprès de l’ONU.

Il participe aussi à la chanson caritative « un geste pour Haïti chérie » en 2010.

Une carrière au cinéma

En parallèle avec sa carrière de chanteur, Aznavour se lance dans une carrière de comédien. Ainsi, en 1963, il jouera dans « Tirez sur le pianiste » en 1963. Il reçoit son rôle le plus célèbre pour d’évidentes raisons. « Ararat » est en effet un film sur le génocide arménien.

Avec plus de 1000 chansons écrites ou coécrites, 180 millions de disques vendus, 29 disques d’or (dont 4 au Royaume-Uni, 5 au Canada et 2 aux Pays-Bas), on peut dire que la chanson vient de perdre un très grand monsieur.

Pour conclure, le plus bel hommage que nous pourrons lui faire est d’écouter ses disques afin que son œuvre continue à lui survivre.

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires

  1. C’était un grand Monsieur moi depuis toute jeune j’ai acheté ses disques les 45 tours et les 33 tours ça a toujours été mon chanteur préféré je suis allé le voir à l’Olympia en 1968 avec mon mari et mon amie d’enfance grande fan comme moi il va laisser un grand vide c’est le genre de personne que l’on croit immortel.mais il va nous rester toutes ses belles chansons.

  2. Un petit homme qui nous quitte TRES grand. Sa recherche du mot exact dans tous ses textes fera de lui a jamais un superbe ambassadeur de la langue .française.Incontournable il nous auras donné,rêves et frissons en l’écoutant . Merçi.

  3. C’est vrai que c’était un grand messieurs même un très grand messieurs aussi populaire que Johnny si pas plus mais plus caché. Il nous manquera tous .Mais malgré tout il a bien vécu. Il a vécu se qu’il a voulu jusqu’au bout.Repose en paix l’artiste.

  4. Je suis, comme Charles Aznavour, 100%française et 100% arménienne, avec des parents rescapés du Génocide, qui faisaient partie des intellectuels arméniens de Turquie. Notre Grand Charles avait cette rage de réussir comme la majorité des rescapés de cette histoire à jamais dramatique, mais lui a été le modèle à suivre, tout en nous faisant rêver avec sa poésie si personnelle. J’ai connu ses parents, et j’ai aussi ici une pensée pour sa sœur et son beau-frère, disparu trop tôt, et qui était un bout en train incroyable. Repose en paix, nous ne t’oublierons jamais.