En cette période d’été, de nombreux jeunes partiront en camp vivre en communion avec la nature dans le cadre des mouvements de jeunesse. Cette année, le scoutisme fête ses 111 ans. C’est effectivement en 1907 que le célèbre Baden-Powell organisa le premier camp scout. Qui est ce fondateur ? Quelles valeurs a-t-il souhaité inculquer ? C’est le sujet que nous allons évoquer ici.

Une jeunesse sous l’emprise de la nature

Robert Baden-Powell naît le 28 février 1857 à Londres. Il est issu d’une famille très nombreuse et se retrouve à l’âge de 3 ans orphelin de son père. Avec ses frères, ils sont passionnés de promenades en nature et en mer. A vrai dire, il est nettement plus intéressé par la nature que par ses études. Il rate ses examens d’entrée à l’université mais réussit par contre brillamment les examens d’entrée à l’armée. C’est donc une carrière militaire qu’il embrassera.

En 1877, il reçoit sa première affectation : il sera sous-lieutenant en Inde. C’est durant cette période qu’il va commencer à s’intéresser au travail des éclaireurs. Il approfondira ses réflexions lors de son affectation en Afrique du Sud. C’est là qu’aura lieu son premier grand fait d’armes durant la seconde Guerre des Boers. Avec l’aide des jeunes à qui il confie différentes petites missions permettant ainsi à tous les hommes de se battre sans s’en soucier, il sauve la ville de Mafeking en 1899. A la fin de la guerre, on lui demande d’organiser une police militaire pour maintenir la paix. C’est ainsi qu’il s’appuie sur le système des patrouilles et définit ce qui deviendra bientôt l’uniforme scout.

Suite à cet événement et à ses observations quant au travail des éclaireurs, il écrit un fascicule destiné aux militaires qui porte le nom de « Aids to scouting ». A son retour en Angleterre, il aura la grande surprise de constater que ce fascicule destiné aux militaires rencontre un franc succès auprès des jeunes garçons.

Toujours prêt !

C’est de là que naîtra l’idée du scoutisme : rassembler des jeunes garçons de différents milieux sociaux pour participer à des camps durant lesquels, grâce à des activités ludiques, les jeunes découvrent la nature. Comme devise, il choisit celle des éclaireurs : « Be prepared » qui sera traduite en français par « Toujours prêt ». En 1907, il organise ainsi le premier camp scout sur l’île de Brownsea en présence d’une vingtaine de jeunes.

Baden-Powell établit les cinq missions du scoutisme : santé, sens du concret, personnalité, service et sens de Dieu. Il établit 10 règles à respecter qu’il réunit dans le terme de « promesse scout ». Le mouvement se lance et s’étend dans différents pays.

 

Le mouvement s’étend

Vu le succès auprès des jeunes garçons, deux ans plus tard, il lance les premières compagnies guides qu’il confie à sa sœur Agnès. Par la suite, en 1914, sa femme, Lady Olave Soames qu’il épouse en 1912, reprendra cette organisation. Pour l’anecdote, chaque garçon aurait contribué à son cadeau de mariage à concurrence d’un sou. Ainsi, Baden Powell aurait reçu une Rolls-Royce et des bretelles !

Lorsque débute la Première Guerre mondiale, les scouts anglais se mobilisent pour offrir leurs services. Ils ne feront pas partie des unités de combat mais rendront de nombreux services à la population, notamment en matière de secours aux blessés ou de transport de messages.

En 1916, ils lancent la première unité louveteaux (âge entre 8 et 12 ans).

 

 

 

 

En 1920, les scouts organisent le premier « Jamboree ». Ce terme se réfère aux Indiens et signifie « rassemblement de tribus ». Pas moins de 8000 animés venant de plus de 20 pays différents participeront à cette grande manifestation durant laquelle Baden-Powell devient « World Chief », à savoir « Chef Scout Mondial ».

Il est anobli par Georges V et devient Lord Baden-Powell.

Le mouvement s’étend à différents pays dans le monde et rencontre un succès grandissant. En 1930, le mouvement compte deux millions d’animés.

Lord Baden-Powell décédera le 8 janvier 1941 au Kenya. Sur sa tombe, se trouve un sigle « fin de piste, retour au camp ».

Vous collectionnez le scoutisme ? Découvrez les nombreux objets de collection en vente sur Delcampe !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires

  1. Bonjour Héloïse,
    Bravo et merci pour ce bref exposé sur la vie de Baden-Powell. Cela fera certainement plaisir aux nombreux scouts et guides ainsi qu’aux collectionneurs sur ce thème….Une petite remarque, tout de même : il serait préférable de remplacer le terme « d’animés » par le mot « adeptes » ou « adhérents ».
    Avec toute ma sympathie et ma cordiale amitié.

  2. Toujours aussi heureuse de découvrir vos merveilles. Dommage être loin et ne pas pouvoir commander.
    Cloostermans C habitant en France mais étant BELGE !

  3. Bravo Héloïse,
    Ajouter des commentaires et renseignements sur un sujet de collection confirment que la culture générale est d’autant plus intéressante qu’elle est apprise de façon ludique.
    jeanlouis93