Alors que McCartney annonce un nouvel album pour la rentrée, nous avons eu envie de revenir au groupe d'origine de ce chanteur. En moins d’une décennie, les Beatles sont parvenus à conquérir le monde de la musique. John Lennon, Paul McCartney, Ringo Starr et George Harrison furent les quatre garçons dans le vent qui ont vendu le plus de disques au monde ! Presque 50 ans après la séparation du groupe, la Beatlemania connaît toujours un grand succès auprès des collectionneurs !

Des débuts peu glorieux

L’histoire du groupe commence en juillet 1957, lorsque John Lennon recontre Paul McCartney à la sortie d’un concert de son groupe Quarrymen. McCartney rejoint le groupe et présente l’année suivante à Lennon son ami George Harrison. Lennon hésite puis face à l’insistance de McCartney, il invite Harrison a rejoindre le groupe. Mais les membres du groupe Quarrymen sont jeunes et se séparent en 1959 pour se lancer dans les études.

Le goût de la musique l’emporte pour John, Paul et George qui tentent de percer en fréquentant les scènes des clubs de Liverpool. C’est là qu’ils rencontreront leur premier batteur Pete Best. C’est à la même époque qu’ils prennent le nom de Beatles en référence au beat musical et au scarabée.

Il manque un bassiste au groupe. Ils recrutent donc un ami de John Lennon, Stuart Sutcliffe en 1961 pour remplir ce rôle.

Les débuts sur scènes étrangères des Beatles ont lieu à Hambourg. Ils jouent dans des conditions extrêmes et logent dans des taudis. Les Beatles décident de rentrer à Liverpool à l’exception de Sutcliffe qui reste à Hambourg où il a trouvé l’amour. Ce dernier mourra un an plus tard des suite d’une congestion cérébrale. Paul McCartney reprendra le rôle de bassiste au sein du groupe.

Brian Epstein et George Martin : les deux personnes derrière la Beatlemania !

Le disquaire Brian Epstein est séduit par le groupe. Alors qu’il n’a pas encore d’expérience en tant qu’agent, il convainc les Beatles de lui faire confiance. Il commence par leur faire changer de look, adoptant celui de garçons propres et sages. Cela leur donne une image plus professionnelle qui leur permet quelques mois plus tard de signer avec EMI grâce à George Martin, producteur de la section Parlophone. Ce dernier n’accroche pas avec Pete Best. Le groupe s’en sépare au profit de Ringo Starr.

C’est ainsi que les quatre garçons franchissent les portes du studio sityé au 3, Abbey Road. Ils en feront le studio le plus célèbre du monde en donnant son nom à l’un de leurs albums !

Le 5 octobre 1962 sort le single « Love me do » qui fait un score honorable au hit parade britannique. Quelques mois plus tard, leur second single « Please Please Me » confirmera leur succès.

La Beatlemania

Une fois qu’il a touché au succès, le groupe ne peut plus s’en défaire ! John et Paul écrivent tube après tube et le groupe commence à se faire connaître outre Atlantique. Les fans, des jeunes-filles pour la plupart, son hystériques à leur contact.

Lorsqu’ils passent à l’émission télévisée américaine, le Ed Sullivan Show, l’émission atteint un taux d’audimat record avec 45% des foyers américains devant l’écran. C’est la folie !

Les albums s’enchaînent avec un succès sans cesse renouvelé. Après « Please Please Me », « With the Beatles » en 1963 c’est le tour de A hard Day’s Night et Beatles for Sale en 1964. En 1965, s’ajouteront « Help ! » et « Rubber Soul ».

Plus populaires que Jésus ?

Le succès est tel qu’il monte à la tête de John Lennon qui déclare dans le cadre d’une interview donnée au London Evening Standard que les Beatles sont plus populaires que le Christ. Evidemment la phrase est sortie de son contexte et déformée, mais elle fait couler beaucoup d’encre aux Etats-Unis. Des disques sont brûlés au point que John Lennon doit s’expliquer auprès des médias quant à son affirmation. Il en restera un malaise avec le peuple américain.

La même année, en 1966, après avoir fait la promotion de l’album « Revolver » sur scène, le groupe décide d’arrêter les tournées. Il faut dire que depuis le début de leur aventure, ils ont donné des centaines de concerts, s’épuisant petit à petit.

 

Abbey Road

En 1967, les Beatles décident de reconcentrer leur carrière sur la création artistique. En sortira l’album « Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band », l’un de leurs meilleurs albums.
Cette année 1967 est marquée par la mort de leur agent Brian Epstein suite à une overdose de barbituriques. La blessure est douloureuse. McCartney prend alors cette responsabilité. Il sera désormais à la tête des projets du groupe.

1968 sera également une année particulière. John Lennon fait connaissance de l’artiste Yoko Ono. Peu de temps après, il part avec le reste du groupe dans un ashrâm dans le but de faire de la méditation transcendantale. Si au bout d’un mois, Ringo Starr et Paul McCartney quittent l’endroit, George Harrison et John Lennon y resteront 3 mois.

A son retour, John Lennon quitte sa femme Cynthia et son petit garçon Julian pour Yoko Ono dont il devient inséparable. Cette histoire d’amour fusionnelle aura une forte influence sur la séparation du groupe.

Pourtant, ils écriront encore ensemble quatre albums… et quels albums ! « The White Album », « Yellow Submarine » « Abbey Road » et « Let it be » se vendront à des millions d’exemplaires.

La fin de l’enregistrement de l’album “Abbey Road” signe la fin du groupe. Chacun continuera avec succès sa carrière en solo, mais loin du milliard d’albums vendus par l’un des groupes les plus célèbres de tous les temps !

Des produits dérivés par centaines

Que ce soient les vinyles, les autographes, statuettes ou photographies, les Beatles constituent un excellent sujet de collection.

Séparés ou ensemble, chacun des membres du groupe peut être collectionné.

Découvrez les vinyles des Beatles en vente sur Delcampe !

Admirez les photos des membres du groupe en vente sur le site !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  1. Héloïse
    Merci pour cet article qui m’a replongée dans mon adolescence.
    Martine

  2. Avatar

    Très bien !