Chaque collectionneur a ses petits travers ! Que vous soyez vous-même collectionneur ou que vous en ayez un (ou plusieurs !) à la maison, voici un petit article pour en rire gentiment tous ensemble…

A quoi reconnaît-on un collectionneur ?

Physiquement à rien ! Heureusement ! Par contre, on le sait : si on le branche sur son sujet de prédilection, il ne le quittera plus ! Et c’est qu’il en connaît des choses notre collectionneur, des anecdotes, de l’histoire. Il ne manquera pas d’abreuver les conversations de nombreux détails qui pour lui sont vraiment passionnants !!! Pas toujours pour les autres…

Chose amusante et c’est du vécu, mettez deux collectionneurs dans la même pièce au milieu d’une foule, ils finiront par se retrouver. Même si ce n’est pas le même sujet de collection, nos passionnés ont un langage commun qui fera qu’ils auront du plaisir à se retrouver et discuteront de nombreuses heures sur leurs objets et la façon de les trouver.

Autre point commun, il écume les salons, brocantes et bien sûr Delcampe (peu importe la collection, Delcampe vous rassemble !) à la recherche de l’objet rare. Insatiable, il passe d’une recherche à une autre et si besoin d’une collection à la suivante. A se demander s’il trouvera un jour la satisfaction du travail accompli. Vous connaissez la réponse : non !

C’est son paradoxe : il est fier de ce qu’il a et il envie ce qu’il n’a pas encore.

A quoi reconnaît-on la maison d’un collectionneur ?

La première chose qu’on remarque chez un collectionneur, c’est si son entourage adhère à sa passion. Si oui, sa maison est à son image, pleine d’objets qu’ils ont acquis au fur et à mesure et qu’ils sont fiers d’exhiber. Parfois, dans une même maison, les collections interfèrent les unes avec les autres, mais comme on est dans le même esprit, les objets se respectent entre eux !

Si par contre, il collectionne en solo chez lui, il aura généralement un espace dédié, toujours trop petit pour contenir tous ses trésors ! Mais c’est son antre à lui, l’endroit où il peut s’évader pour s’adonner à sa passion. Vous le cherchez dans la maison ? Commencez par là ! Il y a de grandes chances pour que vous l’y trouviez !!!

Notre collectionneur serait-il un grand malade ?

Oui ! Evidemment, les autres ont souvent du mal à le comprendre… Mais prenez garde car il est contagieux ! A force de parler de sa passion autour de lui, notre collectionneur a tendance à la transmettre à son entourage. Pire, il souhaite contaminer les autres car il est prêt à partager ses connaissances et son expérience !

Faut-il le guérir ?

Surtout pas ! Le monde a besoin de passionnés et Delcampe aussi ! Par contre, une bonne thérapie de groupe au sein d’une association ou d’un forum lui fera le plus grand bien ! Les collectionneurs se comptent par millions dans le monde, inutile d’espérer éradiquer l’épidémie ! Succombez-y, vous n’imaginez pas le plaisir que vous en retirerez et les belles rencontres que vous pourrez faire grâce à votre passion !

Rejoignez notre communauté de plus de 1,2 million de membres sur Delcampe !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

7 commentaires

  1. Parler de sa collection, montrer sa collection, c’est un peu comme parler « cuisine » et c’est une chose que je dis très souvent. Mangez une tomate avec de la vinaigrette : c’est très bon. Ajoutez quelques olives de Provence : c’est encore meilleur. Ajoutez à cela des anchois, un peu de poivron vert, un peu d’oignon frais (cébette), un œuf dur ou du thon en boite, ce sera encore meilleur (ne mettez surtout pas anchois et thon, c’est l’un ou l’autre). Parlez de votre collection de timbres neufs, France par exemple. Une collection que vous alignerez selon la marque de feuilles complémentaires que vous aurez choisie : cette collection sera « plate » et sera semblable à beaucoup d’autres. Si vous y ajoutez de bons timbres avec de belles oblitérations d’époque proche du premier jour, si vous y ajoutez une carte maximum, si vous y ajoutez un coin daté, si vous y ajoutez une variété ou un FDC, ne croyez-vous pas que votre collection aura de la « gueule » ? Quant à parler sa collection, de la passion pour la philatélie à un non connaisseur, il faut rester sobre et employer les mots choisis afin que votre interlocuteur comprenne parfaitement. Il ne faut pas le harceler avec certains termes mais l’inviter, au cas où l’envie lui viendrait.

  2. bonjour
    je m’y reconnais parfaitement bravo pour ce commentaire qui provient d’une grande collectionneuse
    quel talent
    encore bravo

  3. Bonjour Héloïse,
    Merci sincèrement pour votre article qui approche subtilement tous les travers de notre vie de collectionneur, sa lecture est agréable et amusante.
    Je pense que vous n’avez rien oublié, je me suis reconnu dans chacun des paragraphes.
    Je suis collectionneur depuis 1961, j’avais cinq ans à l’époque. Depuis j’ai effectivement « contaminé » mon entourage, mes parents, mes collèges, puis plus tard mon épouse. Pour mes enfants malheureusement mission impossible, ils sont restés désespérément réfractaires… Je suis tellement bavard que j’ai du leur faire peur !
    La vie associative était beaucoup plus active il y a 30 ans mais le monde moderne a séparé les clubs et associations de collectionneurs. Internet est arrivé dans notre quotidien et c’est grâce à lui que notre Sébastien a créé le site Delcampe. Avec cette idée géniale il a embelli ma perception de la collection !
    Encore une fois merci et vous transmettrez s’il vous plait toutes mes amitiés de collectionneur à l’équipe Delcampe.

  4. bonjours on reconnait un collectionneur surtous a la place que prend sa collection

  5. tout à fait d’accord avec votre petit texte. C’est exactement ce qui s’est passé avec moi. Mon gendre m’a passé sa passion que j’ai passée à 2 amis… qui eux l’on également passée à d’autres…
    ça prend beaucoup de temps et surtout beaucoup de place dans la maison mais aussi un trou dans le budget…
    Bravo à vous

  6. Pierre DOTTER J’ai commencé a collectionné des l’age de 12 / 13 ans (Aujourd’hui 73 ans) en découvrant des pièces de monnaies en dégarnissant des fauteuils et canapés je suis client et Acheteur de monnaies CHEZ la Famille DELCAMPE des les Années 1978 à 2004 et plus Ancien 1975/ 1995 Membre du Club NUMISMATIQUE de TOULOUSE ; et part la suite Avec Monsieur LOPEZ Jean et Mr. ALLARD Jean Nous avons renommée le Club en ASSOCIATION NUMISMATIQUE MIDI PYRENEE