Cette année, le concours Europa a pour thématique les espèces animales en voie de disparition. Post Luxembourg participe à ce concours depuis 1956 et présente deux timbres cette année qui ont été dessiné par Johan De Crem dans un réalisme absolu.

Le premier met à l’honneur le putois d’Europe, qui appartient à la famille des mustélidés. Cet animal se déplace principalement la nuit. Durant la journée, il dort dans son abri (grotte, cavités, tas de bois, etc.). Il se nourrit principalement d’amphibiens, de souris, de rats, d’œufs et d’invertébrés.

Depuis les années 1970, la population de putois d’Europe a fortement diminué au Luxembourg, en raison principalement de la raréfaction des zones humides consécutive à l’intensification de l’agriculture, qui a entraîné une forte baisse du nombre d’espèces d’amphibiens, proie principale du putois d’Europe. Il a été inscrit sur la liste des espèces menacées en 2009. Malgré cela, sa population n’a pas réellement réaugmenté.

Le second timbre présente le grand murin. Il s’agit d’une des principales espèces de chauves-souris endémiques. En été, les femelles se regroupent en colonies afin d’élever leurs petits (colonies de parturition). On observe une forte diminution de cette espèce au Luxembourg, due en majeure partie aux perturbations causées à son habitat.

Le terrain de chasse du grand murin peut dépasser les 20 kilomètres. Il privilégie les vieilles forêts de feuillus où la végétation au sol est peu dense, ce qui lui permet de repérer facilement les insectes dont il se nourrit. L’hiver, les animaux s’abritent dans des grottes, des galeries ou des caves. Ils se suspendent le plus souvent au plafond ou aux murs, mais peuvent également se cacher dans de profondes cavités.

L’émission Europa a vu le jour en 1956. Il s’agit d’une émission conjointe annuelle de timbres-poste sur une même illustration ou un même thème par les administrations postales qui ont rejoint l’association PostEurop.

Le but de ces émissions est ,par le biais d’un concours, de souligner la collaboration européenne dans le domaine postal et de sensibiliser le public aux racines, à la culture et à l’histoire communes de l’Europe ainsi qu’à ses objectifs communs, notamment en matière d’environnement. C’est dans ce cadre que la protection des espèces en vois d’extinction est le thème choisi cette année.

La protection des espèces est un thème qui tient à cœur chez Post Luxembourg. En effet, ils n’ont pas attendu cette année pour émettre des séries de timbres pour la protection des animaux.

Dès 1961, une première série de protection des animaux est émise. Elle sera suivie en 1970 d’un timbre mettant en exergue la protection des oiseaux à l’occasion des 50 ans de la Société Protectrice des Oiseaux du Luxembourg. Plusieurs émissions suivront dans les années ’80 et par la suite montrant l’intérêt de Post Luxembourg pour la cause animale.

 

 

 

 

 

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.