Le kopeck est la plus petite unité monétaire russe encore actuellement en circulation. Sachant qu’un kopeck équivaut à un centième de rouble et qu’un rouble vaut actuelle 0.011€, l’expression « cela ne vaut pas un kopeck » garde tout son sens. Toutefois, certaines pièces en kopecks peuvent avoir une belle valeur car cette unité monétaire est très ancienne.

L’histoire du kopeck est indissociable de celle du rouble et commence au 13ème siècle dans la République de Novgorod. Mais c’est en 1534 lors de la réforme monétaire que le rouble va commencer à s’utiliser dans l’entièreté de la Russie. Près de 5 siècles plus tard, c’est toujours le cas. Le mot  rouble signifie couper sectionner car au départ les roubles sont des fragments de lingots d’argent.

Lors de la réforme monétaire de 1704, Pierre le Grand fait frapper le premier rouble d’argent. A partir de ce moment-là, de plus grandes quantités de pièces vont être frappées.

La troisième grande réforme monétaire de Russie aura lieu en 1897 sous Nicolas II. Elle s’adapte à l’étalon-or, ce qui permet à la Russie d’être un acteur plus sûr au niveau international. Toutefois, la Première Guerre mondiale et la Révolution Russe auront raison du rouble traditionnel qui sera remplacé par le rouble soviétique à partir de 1922.

La Russie n’est pas le seul pays à payer en kopeck. Ce fut bien entendu la monnaie de l’URSS mais aussi de la Bielorussie, de l’Ukraine et de la Moldavie.

Quand les kopecks ne s’appellent pas kopecks

Le rouble est divisé en 100 kopecks, toutefois, certains multiples de kopecks peuvent porter un autre nom.

Par exemple, ½ kopeck peut être appelé 1 denga ou 2 polushka.

Quand on parle de trois kopecks, on peut également parler d’un altyn. 10 kopecks forment un grivna, 25 kopecks un polupoltina et enfin 50 kopecks ou ½ rouble équivalent aussi à un poltina.

Les pièces en kopecks vendues sur des sites spécialisés comme Delcampe peuvent avoir des valeurs très différentes. Si la plupart des pièces de monnaies de la fin du 20ème siècle se vendent à quelques centimes, d’autres pièces plus anciennes peuvent atteindre des valeurs supérieures à plus de 50€. En voici quelques exemples.

 

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires

  1. Très intéressant et éducatif
    Merci Sebastien et Héloise pour cette nouveauté

    Gegeze

  2. J’ai aimé le petit commentaire sur le kopeck ,étant moi même
    collectionneur de cette monnaie

  3. bonjour Héloise.c’est toujours avec avidité que je lis et apprécie vos articles consacrés à notre histoire mondiale si riche dans sa diversité…
    cordialement andré tavernier

  4. Très bonne information. Claire, rapide, précise, complète.

  5. Etude très interessante : j’ai tout lu et appris