De tout temps, le parfum a été utilisé par l’homme. Bien sûr les procédés ont évolué, nous sommes bien loin aujourd’hui des parfums de l’Antiquité, mais nous sommes toujours attirés par ce qui sent bon et la parfumerie représente un luxe dont peu se passent.

L’histoire du parfum

La vie du parfum débute au néolithique ! Déjà à cette époque, l’homme se frottait avec des essences ou des aromates.

L’Antiquité marque aussi l’histoire du parfum que ce soit à Rome ou en Egypte. L’encens est, à l’époque, très utilisé. On en parle d’ailleurs dans la bible quand les Rois Mages viennent adorer Jésus dans la crèche. Mais il existe d’autres parfums comme la cannelle, la myrrhe, le safran, le santal…

L’évolution de la parfumerie est moindre pendant la période du Moyen-Âge. Il faudra attendre la Renaissance pour voir de grandes modifications grâce à la découverte de l’alcool éthylique qui permet de fixer le parfum. Il faut savoir qu’avant la Renaissance, nous parlions plutôt d’huiles parfumées que de parfum.

C’est ainsi qu’est créée le premier parfum au 14ème siècle, « l’Eau de la Reine de Hongrie » à base de romarin et de térébenthine. A partir de ce moment-là, le parfum va commencer à être très à la mode. Les gens vont beaucoup se parfumer et parfumer leurs vêtements.

Au 18ème siècle, Grasse acquiert son statut de capitale du parfum grâce à la production en masse de ceux-ci.

Au 18ème siècle, un nom reste dans l’histoire. Celui de Jean-Marie Farina qui créa en 1720 « l ’eau de Cologne » dont la formule est encore exploitée actuellement.

Ce n’est qu’au début du 20ème siècle que la parfumerie et la haute couture se rejoignent pour ne plus se quitter, même si il existe toujours des parfumeurs indépendants ou des parfums produits en masse pour être vendus en grande surface.

Collectionner les parfums

Il y a plusieurs façons de collectionner les parfums. On peut les aimer pour leur odeur, mais aussi pour leurs flacons ou leurs étiquettes. Il faut dire que ce produit de luxe est particulièrement soigné au niveau de son packaging.

Les miniatures de parfum étaient au départ créées pour être offertes comme cadeau aux clientes des parfumeries. Très vite, elles ont commencé à être collectionnées et il en existe des milliers d’exemplaires différents. Profitant de leur statut d’objet de collections, elles ont également été vendues, en coffret notamment. Aujourd’hui encore, de nombreuses femmes continuent à collectionner ces jolis petits flacons à la douce odeur.

Mais si on pense spontanément aux miniatures collectionnées par les lécythiophiles, ce n’est pas la seule collection liée au parfum. On pense notamment aux étiquettes de parfum dont les prix peuvent parfois monter jusqu’à 100€ pour les étiquettes anciennes. De même les publicités, affiches publicitaires ou cadeaux dérivés comme des ours parfumés, trousses, ou échantillons basiques.

Aujourd’hui, sur Delcampe, plus de 50 000 objets de collection liés à la parfumerie sont en vente. Découvrez cette catégorie à l’odeur délicieuse !

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire

  1. Je suis collectionneur de la marque Nina Ricci depuis 1988
    Merci à Delcampe ….

    Cordialement
    Dany