En regardant les ventes récentes de pièces de monnaies sur Delcampe, je suis tombée sur deux pièces d’un écu (6 livres) de 1793 vendues à un jour d’intervalle à des prix totalement différents. Pourquoi ? C’est la question que je me suis posée et à laquelle je vais tenter de répondre avec l’aide précieuse du numismate Jehan-Louis Roche.

Une partie des deux pièces semble au départ similaire, présentant la date de 1793 portant sur son contours « REGNE DE LA Loi » ainsi que les signes de la Révolution Française tel que le bonnet phrygien et le coq. L’ange représentant le Génie de la France tient entre ses mains une table de la loi sur laquelle il grave le mot « CONSTITUTION ». Mais pour la pièce à l’effigie de Louis XVI, il est indiqué qu’on est en l’an 5 de la Liberté, ce dont il n’est pas fait mention sur l’autre pièce. Jehan-Louis Roche, expert numismate, précise que l’avers de l’une correspond au revers de l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette seconde pièce indique simplement République Francoise à l’avers et le montant de sa valeur, soit six livres (un écu) et la lettre A qui indique que la pièce a été frappée à Paris.

Entre 10 et 11 millions d’exemplaires de la pièce à l’effigie de Louis XVI, roi des François ont été frappés. On doit sa gravure à Augustin Dupré. Cette pièce « écu » en argent de 6 livres « François » fut établie pendant la période de la constitution. Elle fut créée par la loi du 9 avril 1791 et sera modifiée par le décret du 25 juillet 1792, autorisant le bonnet de la liberté au Revers de la pièce.

L’autre pièce n’aurait un tirage que d’environ 2,5 millions d’exemplaires, ce qui peut expliquer la différence de prix. Elle est postérieure à l’exécution de Louis XVI. Également gravée par Augustin Dupré, cette pièce fut créée par décret le 5 Février 1793 et démonétisée le 1er avril 1834 par la loi du 14 juin 1829.

Il faut savoir que nous sommes à la charnière de deux systèmes monétaires en France. C’est en effet en 1793 que le système de livres (écus) sera aboli au profit d’un système basé sur le franc qui sera promulgué par la loi du 18 germinal de l’an III (7 avril 1795).

Outre la différence de prix qui peut s’expliquer par la frappe 4 fois moins importante de la seconde pièce plutôt que la première et l’état général de celle-ci, un autre point a attisé ma curiosité : les deux pièces ont été frappées en 1793, pourtant l’une indique an 5 et l’autre an II…

Le calendrier révolutionnaire a débuté en septembre 1792 mais n’est entré en vigueur qu’en octobre 1793. On peut donc comprendre que l’an II est calculé sur base de ce nouveau calendrier. Pour ce qui est de l’an 5, si 1789, année de la Révolution Française est rebaptisée an 1, il est effectivement logique que 1793 soit l’an 5.

Monsieur Roche nous donne une explication complémentaire : jusqu’à la mort du roi, certaines monnaies ont porté les deux mentions de date « An de la liberté », débutant en 1789, et le millésime traditionnel, voire (on trouve ainsi, 1791, AN 3 de liberté, par exemple). A noter que certains écus de l’An II ne comportent pas la date de 1793 au droit. Le décret du 7/10/1793 précise que seule la mention de l’ère révolutionnaire est possible.

Ces monnaies constitutionnelles font partie des valeurs les plus importantes de l’époque bien qu’il en existe de plus hautes comme les monnaies d’or de 24 livres tournois. Par le décret du 17 frimaire an II (7 décembre 1793), la Convention divisait la livre en décimes et centimes. Par la loi du 18 germinal an III (7 avril 1795), il fut décrété que la livre se nommerait désormais « franc ». C’est ainsi que l’écu devint franc…

En moins d’une semaine, plus de 250 monnaies de France se sont vendues sur Delcampe. On en trouve de toutes sortes et de toutes les époques. N’hésitez pas à découvrir la catégorie monnaies du site www.delcampe.com

Rédigé par Héloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire

  1. Bonsoir

    Rien à voir avec le sujet : je regrette que les offres suivies disparaissent depuis un certain temps dès que la vente ou clôture est effective .