A l’occasion de son exposition au Musée National d’Histoire et d’Art du Luxembourg, nous avons eu envie de vous présenter le sculpteur Jean Mich. Cette figure importante des Arts du Luxembourg, l’une des plus remarquables de la belle époque, est honorée d’un timbre représentant l’une de ses plus célèbres sculptures, le Chinois Chih-Fan que l’on retrouve en couverture du Delcampe Magazine n°24.

Jean Mich est originaire de Machtum où il naquit en 1871. En 1893, il s’installe à Paris où il suit des cours à l’Eole Nationale des Beaux-Arts. Il travaille aussi en tant qu’apprenti dans l’atelier du sculpteur Gabriel-Jules Thomas.

Rapidement reconnu pour son talent, il reçoit une médaille au Salon des artistes français de 1902. La même année, il remporte aussi le premier prix Grand-Duc Adolphe du Cercle Artistique du Luxembourg. En 1903, Jean Mich se rend pour la première fois en Chine. Ce voyage ainsi que celui qu’il effectuera en 1910 auront une influence majeure sur son œuvre.

En 1910, il reçoit d’ailleurs la commande d’un monument funéraire pour le vice-roi Zhang Zhidong. Toutefois, le projet sera avorté suite à la révolution chinoise.

Jean Mich rentre alors en Europe où la fonderie Susse, reproduira plusieurs exemplaires de ses sculptures en 1912. Il quitte définitivement le Luxembourg au profit de la France en 1921. C’est là qu’il décédera en 1932.

Parmi ses œuvres les plus connues, on lui doit deux pilastres à l’entrée de la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, le monument John Grün à Mondorf-les-Bains, mais aussi diverses sculptures que vous pourrez admirer durant son exposition au MNHA qui a lieu du 18 octobre 2018 au 31 mars 2019. Ainsi, plus de cinquante œuvres du sculpteur seront présentées au public.

L’influence du Musée d’Art et d’Histoire National sur la philatélie luxembourgeoise

Ce n’est pas la première fois que Post Luxembourg s’associe avec le MNHA pour la sortie d’un timbre. Il y a d’ailleurs une belle collection artistique à commencer sur ce sujet.

Interrogé sur le sujet, Emile Espen, directeur de la philatélie chez Post Luxembourg m’a expliqué son intérêt de promouvoir l’Art et le Patrimoine luxembourgeois. Il semble dès lors tout à fait évident de retrouver des timbres sur les plus belles expositions d’art national.

Sur les dernières 15 années, pas moins de 11 timbres ont été réalisés avec le concours du MNHA. On ne parle même pas des années précédentes : Post Luxembourg et les Musées d’Etat (ancêtre du MNHA) émirent des timbres bien avant.

 

Quelques mots sur l’exposition en elle-même

Pour en revenir à l’exposition Jean Mich, nous ne pouvons que chaudement la recommander tant ses sculptures sont intéressantes. L’exposition se compose de deux parties : une partie sur le travail de sculpteur de Jean Mich en Europe et l’autre sur son travail autour du thème de la Chine.

Dans la première salle, vous aurez l’occasion d’examiner de très belles pièces dont un buste de vieille dame particulièrement réussi et une statue empruntée à Mondorf et restaurée pour l’occasion, la jeune-fille aux roses qui est d’une beauté spectaculaire.

La seconde partie, dédiée à la Chine, représente de nombreux bustes et statues de Chinois. Très influencé par les stéréotypes de la période coloniale qui est la sienne, l’exposition est évidemment à remettre dans son contexte. Personnellement, j’ai trouvé le travail très abouti.

Et pour le bonheur des collectionneurs, ne ratez pas son travail sur les médailles et quelques lettres de son époque. L’exposition n’est pas immense, malheureusement, car une grande partie de la collection des œuvres de Jean Mich a été vendue au Luxembourg et en France. Encore il y a quelques semaines, un promeneur a fait l’affaire du siècle en dénichant une sculpture de Jean Mich à bas prix au marché aux puces d’un village du sud de la France… Ayez l’œil !

En plus de l’exposition, un cycle de conférences

Pour les plus passionnés, l’exposition se complète par un cycle de conférences autour du sculpteur et de son œuvre. Cinq conférences seront proposées entre les mois de novembre et de mars. Pour plus de renseignements et pour vous y inscrire : servicedespublics@mnha.etat.lu

Adresse du musée

Musée National d’Art et d’Histoire du Luxembourg
Marché-aux-Poissons
L-2345 Luxembourg
www.mnha.lu

N’hésitez pas à vous procurer les timbres du Luxembourg sur Post Luxembourg ou sur Delcampe

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.