Couleur ou pas couleur ?

C’est une première question importante à se poser. Elle déterminera votre choix de collection ancienne, semi-moderne ou moderne… En fonction de ce que vous choisirez, votre nombre de cartes sera plus ou moins important.

Un lieu qui m’inspire…

Chez Delcampe, nous avons pu constater depuis bien longtemps que la plupart des collectionneurs commencent par collectionner un lieu qu’ils affectionnent dans sa version ancienne. Que ce soit le village ou la ville de leur enfance ou leur lieu de vacances préféré, beaucoup de cartophiles ont commencé par choisir des lieux qui leur sont familiers.

Par la suite, ils choisissent parfois des lieux plus inconnus pour eux mais avec lesquels ils ont un lien direct : lié à leur nom de famille ou à leur prénom… Peu importe le lieu du moment qu’il vous parle et vous permette de faire de belles découvertes.

Des thématiques par milliers

La cartophilie ne se limite pas à collectionner des lieux. Il y a plein d’autres possibilités : des métiers oubliés, des personnalités célèbres, des moyens de locomotion, une époque, des cartes scientifiques, de cuisine ou sportives, à vous de trouver la thématique avec laquelle vous aurez le plus d’affinités.

Cartes postales d’illustrateurs

Certains cartophiles ont opté pour le choix d’un illustrateur. Il existe pas mal de grands noms tels que Kirchner, Mucha, Peynet… dont les illustrations en cartes postales font le bonheur de nombreux amateurs. C’est encore une fois une question de sensibilité. A vous de choisir le thème qui vous fait vibrer… Si vous choisissez un illustrateur reconnu, pensez tout de même au budget qui peut très vite décoller car les cartes postales ont souvent été émises dans des tirages fort limités ce qui les rend rares et donc chères…

Les événements

Beaucoup de cartophiles choisissent également de lier leur collection à des événements. Ils collectionnent alors les cartes de vœux, ou les cartes postales liées à des concours ou des incidents. Là encore, les choix sont vastes et on ne pourra que recommander dès le départ de limiter votre sujet de collection en fonction de vos envies et de votre budget.

Les imprimeurs

Plus rares sont les cartophiles qui débutent par cette thématique mais beaucoup s’y intéresseront tôt ou tard quand ils se spécialiseront dans leur collection. Il existe une foule de petits imprimeurs qui ont, par le passé, sorti des petits bijoux de cartophilie.

 

L’avantage de la cartophilie est qu’en plus de constituer un passe-temps amusant, cette collection peut admirablement décorer votre intérieur ! Plus le temps passera et plus vous aurez envie d’en savoir plus sur votre collection et la compléter en recherchant les cartes sur le sujet. Vous pourrez en trouver grâce aux bourses et bien sûr grâce à Delcampe qui est le site le plus fourni en cartes postales au monde !

A vous de jouer et de choisir parmi les milliers de possibilités les cartes postales qui vous feront rêver !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires

  1. Salut Héloïse ! C’est toujours un plaisir de lire tes articles. Simples et bien informés. Ma collection de cartes tourne autour des camélidés. Je suis toujours à la recherche de la perle rare.
    Bon courage
    Mostefa.

  2. Tout à fait d’accord avec votre propos sur les différents modes de collectionner les cartes postales.
    Voyant dans la carte postale, une source iconographique et historique de premier plan, j’ai commencé par collectionner un thème, Sedan (Ardennes) et édité un livre « Cartoscopie de Sedan » en 1980. La base principale portait sur des C.P.A. Au fil du temps, je me suis rendu compte que ces cartes du début du XXème siècle devenaient trop anciennes, trop décalées dans le temps.
    Maintenant que j’écris sur l’histoire de Commequiers, (Vendée), j’essaie de trouver des cartes semi-modernes, en noir et blanc, qui sont beaucoup plus parlantes, rappelant des souvenirs d’enfance ou montrant un passé relativement récent.
    Bravo à toute l’équipe qui sait faire partager connaissance et passion.

  3. Avatar

    Bonjour
    J’ai hérité d’une gde tante une collection de cartes postales du début du XXème .elles sont écrites et oblitėrées. Il s’agit des séries des belles dames chapeautées ou pas. Je n’en connais pas la valeur.
    Pouvez-vous m’aider ?
    Merci.

  4. Que de changements lorsque l’on regarde une carte postale de 1900 d’une rue d’une ville et aujourd’hui