Découvrez le nouveau magazine Aladin et ses nombreux et passionnants articles. Parmi ceux-ci, un article de Pasky sur la poupée Bécassine.

Bécassine est un personnage humoristique de bandes dessinées représentant une nounou bretonne au caractère naïf, un peu stupide mais au cœur d’or, créé en 1905 par le dessinateur PINCHON dans la revue La Semaine de Suzette qui venait d’apparaître.

Destiné au départ à combler un vide lors de la mise en page du premier numéro du magazine, le personnage plût d’emblée aux petites lectrices et son succès fut immédiat. De nombreuses aventures lui furent décernées puis traduites en albums maintes fois réédités.

La poupée.

La première version de Bécassine déclinée sous la forme d’une poupée apparaît dans le catalogue d’étrennes des Grands Magasins du Printemps pour l’année 1922.

On y trouve un modèle « réservé » c’est à dire créé en exclusivité pour les Grands Magasins du Printemps, modèle « incassable » et d’une taille de 39 cm.

Deux autres versions sont présentées simultanément par le même magasin réalisées en tissu bourré ; l’une de 26 cm et l’autre de 31 cm et qui n’ont aucune ressemblance avec le modèle qui sera réalisé ultérieurement pour les Editions GAUTIER LANGUEREAU.

Alors que l’image de Bécassine est d’abord vue sous l’angle d’un costume particulier de Bleuette, la poupée prime de la Semaine de Suzette, et ceci dès la publication des premiers catalogues saisonniers des costumes de la poupée Bleuette(1917), elle apparaît sous sa forme personnifiée dès 1922, et s’annonce comme nourrice de Madame de Grand Air (personnage des aventures de Bécassine).

En 1953 un modèle de poupée Bécassine pour les tout petits est mis en vente, il est en mousse de latex (comme les poupées PEYNET et conçu par la Ste TECHNIGOM) et sera livré jusqu’en 1960.

Il y eut d’autres produits dérivés du personnage vendus dans la semaine de Suzette;

BECASSINE-PUZZLES édités par les Editions GAUTIER LANGUEREAU en décembre 1910

BECASSINE en broche et breloque à partir de 1931,

Tirelire en fonte BECASSINE en Hiver 1934,

Parapluie de BECASSINE en hiver 1935-36,

Jeu de quilles en 1955.

 

Sans oublier les laines BECASSINE etc.. le plus souvent ces produits faisaient l’objet d’une licence….

Découvrez d’autres articles passionnants dans votre journal Aladin.

 

Rédigé par Héloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire

  1. Bonsoir. Non le personnage de Bécassine n’est ni simplette ni stupide. Elle fait au contraire preuve d’une grande finesse pour donner son avis, l’air de ne pas y toucher. Bécassine a surtout compris qu’elle n’avait pas de pouvoir sur sa propre existence et qu’elle devait donc biaiser. Elle, la petite bonne, sait bien diriger sa barque et juger le caractère d’autrui.
    Bien à vous.
    DT