Saviez-vous qu'il existe des timbres qui ne sont liés à aucun territoire ? C'est le cas de l'Ordre de Malte qui a le droit de réaliser ses propres émissions !

 

L’Ordre Souverain de Malte est certes un sujet de droit international public particulier de par le fait qu’il ne dispose pas à proprement parler d’un territoire. Toutefois, Il n’en est pas moins un état qui frappe de la monnaie, émet des timbres, s’autogère (avec, entre autre, des tribunaux), fait partie de nombreuses institutions internationales comme les Nations Unies ou la FAO. L’Ordre de Malte entretien des relations diplomatiques avec une centaine d’états, et a signé une soixantaine de conventions postales.

Un peu d’histoire

L’Ordre de Malte est né en 1048. Au départ connu comme les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, l’Ordre de Malte s’installe dans un monastère doté d’un hospice à Jérusalem, et les membres de cette communauté soignent les pèlerins, souvent malades et indigents après des parcours en territoire parfois hostile. Ce monastère porte le nom de Saint-Jean Eleymon, d’où le premier nom de l’Ordre.

L’Ordre, porte assistance à de nombreux Croisés à la fin du 11ème siècle, ces derniers se joignent souvent aux Hospitaliers, rangeant l’épée et le bouclier pour servir à l’ « Hospital », au « Temple »,  ou encore au  « Saint-Sépulchre ». Il voit sa règle de vie  approuvée par le pape en 1113.

La devise de l’Ordre de Malte est « Tuitio Fidei et Obsequium pauperum » (Protection de la foi et service des pauvres).

En 1291, tous les ordres sont chassés de Jérusalem. L’Ordre se replie alors sur Chypre avant de prendre ses quartiers sur l’île de Rhodes dont il devient souverain (il commence alors à battre sa propre monnaie). Chassé par les Turcs en 1522, l’Ordre reçoit de Charles Quint l’île de Malte en 1530. C’est de cette époque que date son nom actuel.

L’Ordre est souverain de Malte. Il dispose d’une armée, d’une flotte, gèreson île et chasse les pirates en Méditerranée.

En 1798, Napoléon Bonaparte attaque et s’empare de Malte. L‘Ordre est chassé et ère en Italie. Il s’installera officiellement à Rome en 1834 où il possède le Palais Magistral ainsi que la Villa Magistrale sur le mont Aventin. Ces deux possessions ont la « garantie d’extraterritorialité ». Cela implique que l’Ordre de Malte ne dépend que de ses propres règles et non de celles de l’Italie sur ce territoire.

L’Ordre de Malte est encore à ce jour le seul Ordre reconnu par le Vatican qui ne lui appartient pas.

La philatélie de l’Ordre de Malte

En tant qu’Ordre Souverain, l’Ordre de Malte peut, au même titre que les autres états, frapper sa monnaie et émettre ses propres timbres. La première émission date du 15 novembre 1966 et est constituée d’un ensemble de 9 vignettes bicolores assez basiques mettant en valeur certains symboles de l’Ordre.

Les timbres suivent la monnaie de l’Ordre, en l’occurrence le scudo ou les tari et les grani (1 scudo= 12 Tari= 240 Grani).

La valeur faciale des nouvelles émissions a évolué en 2005. Les timbres ont depuis une valeur en euro. Au départ, les timbres de l’Ordre étaient imprimés par Tomas de La Rue à Londres. Ils sont actuellement produits chez Cartor Security Printing, en France.

 

 

Au fil des années, les émissions se feront plus nombreuses mettant en valeur les symboles et drapeaux de l’Ordre, les costumes, quelques grands maîtres célèbres ou, plus régulièrement, des tableaux aux effigies religieuses et les missions de l’Ordre… Chaque année, une émission est consacrée à Saint-Jean-Baptiste, patron de l’Ordre et à la célébration de Noël.

 

Au-delà de l’Ordre lui-même, d’autres pays lui rendent hommage en émettant des timbres à son effigie. Ainsi, l’Allemagne, la Roumanie, le Cameroun, la Gambie et bien d’autres dont le Vatican ont émis des timbres reprenant la célèbre croix de Malte.

Vous pourrez facilement vous procurer ces timbres sur www.delcampe.net, la marketplace des collectionneurs.

 

 

 

 

 

 

 

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires

  1. Bonjour Héloise,
    je me permet de vous faire une toute petite remarque au sujet de l’impression des timbres de Malt
    Les timbres actuels ne sont pas produit chez Caror Security Printing mais chez Cartor Security Printing.
    C’est juste une coquille à rectifier sinon l’histoire est passionnante.
    Cordialement Francis

  2. J’ignorais complétement tout cela, on en apprend toujours grâce à vous, super !
    Peut-être les élus écologistes de Vincennes pourraient-ils en prendre de la graine? https://fr.aleteia.org/2021/04/17/vincennes-lelu-avait-aussi-lordre-de-malte-dans-le-viseur-parce-quil-protege-la-vie/

  3. Achetez les timbres de l’ODM; d’abord ils sont jolis et ensuite vous ferez une bonne œuvre, car l’Ordre de nos jours est principalement un organisme humanitaire mondial.
    Vous pouvez les consulter à l’adresse
    https://www.orderofmalta.int/fr/stamps/
    et les commander par mail (règlement par virement bancaire)
    à l’adresse électronique indiquée au bas de l’écran.
    Il n’y a malheureusement plus de contact en France

  4. Avatar

    Bonjour Héloïse.
    Très bel article sur les émissions de timbres de l’ordre de Malte. Mais je trouve qu’il est dommage que vous n’ayez pas évoqué au passage dans  » un peu d’Histoire  », les timbres du Royaume-Uni à l’effigie de la reine Victoria, utilisés à cette époque (1855 ?), au départ de l’archipel de Malte. Je vous félicite de vos passionnants articles sur divers sujets.
    Bien amicalement.
    Capcir.