Quelle belle région de France que la Champagne et quel excellent sujet de collection. On pense directement aux placo-musophiles, les collectionneurs de capsules de champagne. Mais il y a un tas d’autres produits à collectionner : cartes postales anciennes, objets dérivés des grandes maisons champenoises, la région est riche en belles idées de collection. Petit exemple avec la maison Pommery.

CP la veuve Pommery

L’histoire du Champagne Pommery

L’histoire de la maison commence en 1856. Louis-Alexandre Pommery, industriel actif dans la laine, décide de s’installer en Champagne, fortune faite. Il doit reprendre le travail car sa femme met au monde un second enfant, 17 ans après la naissance de leur fils aîné.

Louis-Alexandre Pommery lance alors sa maison de Champagne avec un associé, Narcisse Greno. A l’époque déjà, le Champagne était à la mode et commençait à s’exporter. La maison s’appellera donc Greno-Pommery. Malheureusement, Louis-Alexandre Pommery décédera deux ans plus tard. Sa veuve, Jeanne-Alexandrine Louise Pommery reprendra le flambeau. Elle sera rejointe, en 1866, par son fils Louis et changera le nom de la maison en Veuve Pommery et fils.

La maison exporte beaucoup, en Angleterre principalement. Les Britanniques apprécient le Champagne Brut. C’est ainsi qu’à la pointe de l’avant-garde, la veuve Pommery lancera, en 1874, un Champagne non dosé, sans sucre ajouté. Il fera la joie des Anglais et celle de nos papilles !

En 1875, elle marie sa fille Louise au marquis de Polignac et s’associe à Henri Vasnier. Ce dernier fera construire la villa Cochet, chef d’œuvre d’un style entre l’Art Nouveau et l’Art Déco, juste à côté des caves. Cette villa sera rebaptisée Villa Demoiselle après sa restauration et son rachat par la famille Vranken.

Madame Pommery décédera en 1890 dans sa villa de Chigny-les-Roses. Son buste trône fièrement au milieu du village. A son décès, Henri Vasnier est désigné comme son légataire universel. Ce dernier lèguera le domaine au fils de Louise Pommery, Melchior de Polignac. La maison restera près d’un siècle dans cette famille avant d’être revendue à de multiples reprises.

Depuis 2002, la famille Vranken, déjà propriétaire des champagnes Vranken et cuvée Demoiselle rachète les caves et le nom « Pommery ». Le vignoble appartient par contre au groupe LVMH.

 

CP bas-relief des caves Pommery

Pourquoi les caves Pommery sont-elles si belles ?

Madame Pommery est une femme intelligente qui comprend vite l’intérêt de faire visiter ses caves. Dès le départ, elle les ouvrira et y fera dessiner des bas-reliefs par Navelet afin de les agrémenter. Le sculpteur en perdra d’ailleurs la vue à force de travailler sous terre. Ces caves immenses et crayeuses sont accessibles par un immense escalier qui permet de descendre à 30 mètres sous terre. L’air est humide, parfait pour la meilleure conservation du champagne.

Pour garder cet esprit, la famille Vranken organise tous les 18 mois plus ou moins de nouvelles expositions que l’on peut visiter au sein des caves.

 

CP caves Pommery. Sur la droite, la villa Demoiselle.

La villa Demoiselle, une œuvre d’art à elle toute seule !

A deux pas des caves Pommery se trouve la villa Demoiselle. Cette construction, entreprise par Henri Vasnier à la fin du 19ème siècle est tout à fait originale. Elle reprend les techniques de l’Art Nouveau et de l’Art Déco. Il est inconcevable de visiter les caves sans s’y rendre. Depuis sa construction, on la retrouve sur les cartes postales représentant le domaine. Son sort fut à plusieurs reprises menacé par des entrepreneurs jusqu’à ce que la demeure soit classée.

La villa Cochet devient villa Demoiselle suite au rachat par Vranken des caves, demeure et nom Pommery. La famille Vranken entreprend alors un travail de fourmi : restaurer la villa avec les techniques et les goûts de l’époque où elle fut créée. Le résultat est tout à fait stupéfiant. C’est un magnifique ensemble, ponctué de boiserie, de meubles de Majorelle et de touches de Lalique qui est présenté au public les week-ends.

 

Publicité Pommery, Cuvée Louise

Une question pour nos lecteurs…

L’image de Pommery est souvent associée au dessin repris en cartophilie que vous voyez ici à côté. Cette magnifique jeune femme symbolise la Cuvée Louise et fait partie de l’image de la marque Pommery. On la retrouve parmi les bas-reliefs dans les caves. Toutefois, ni Pommery, ni nous n’avons trouvé la solution à cette question. Qui est l’auteur de ce dessin ? Si l’un de vous connaît la réponse, qu’il n’hésite pas à nous l’envoyer à l’adresse magazine@delcampe.com. Toute information complémentaire concernant l’œuvre et son auteur sera la bienvenue.

 

 

 

Le sens de la collection Champagne Pommery

Au-delà des cartes postales éditées par Greno & Pommery qui illustrent cet article, la maison de Champagne encourage la collection Champagne Pommery  : capsules de bouteilles, bouteilles de prestige diverses et variées, affiches, seaux à Champagne… Respectant la vision de marketing innovante pour l’époque de Madame Pommery est encore bien présente aujourd’hui !

Il existe plus de 250 cartes anciennes éditées par la maison. Si on ajoute les cartes plus modernes, la collection prend encore une ampleur plus importante. Ces cartes présentent aussi bien les bâtiments que le travail effectué par les ouvriers de la vigne.
De nombreuses capsules ont été inventées par Pommery créant là aussi une collection dépassant les 100 modèles. D’autres produits dérivés tels que seaux à champagne, cendriers, couteaux ou autres existent aussi. Il y en a pour tous les goûts et tous les prix.

Venez découvrir tous ces objets en vente sur Delcampe !

Remerciements à Sofie Lanndry-Vanhoe chargée du patrimoine et de la Médiation de la société Vranken-Pommery Monopole pour son aide précieuse dans la réalisation de cet article.

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Je voudrais publier vos articles sur le blog de mon club, puis je le faire?
    Je voudrais publier des dates de bourses de mon club sur votre publication mensuelle, comment faire? Combien cela va me couter?
    Je suis assidu à votre site car je suis moi même vendeur.
    Au plaisir de vous lire
    Cordialement
    Pierre

    • Bonjour Pierre,

      Oui, vous pouvez reprendre certains de mes articles sur votre blog si vous en indiquez la source initiale avec un lien vers le blog. Cela m’apportera de nouveaux lecteurs et je vous en remercie d’avance !

      Pour notre agenda, vous pouvez gratuitement annoncer vos bourses. Pour cela, envoyez-moi un email à magazine@delcampe.com. Bonne nouvelle, l’agenda Delcampe devrait revenir pour le premier mars sur le site de Delcampe. Vous pourrez y indiquer également vos événements gratuitement.

      Merci de votre confiance dans le site et dans le blog et bonne journée à vous !

      Héloïse