La plus belle ambassadrice de la philatélie reste sans la moindre hésitation Audrey Hepburn. Non pas qu’elle ait été collectionneuse, mais sa participation au film Charade en 1963 en fait une icône ! Depuis lors, la philatélie lui a rendu hommage. Elle est même sur un des timbres modernes les plus chers du monde.

Qui est Audrey Hepburn ?

Née à Bruxelles en mai 1929, Audrey Hepburn porte pour nom de naissance d’Audrey Ruston.

Très jeune, Audrey Hepburn développe une passion pour la danse classique. Elle lui doit sa grâce et sa silhouette fine.

En 1935, les parents d’Audrey se séparent. Audrey part vivre en Angleterre avant de retourner au Pays-Bas au début de la Seconde Guerre mondiale où sa mère fait changer son nom en Edda Van Heemstra afin d’éviter à sa fille un nom à consonance anglophone.

Les années de guerres sont très difficiles pour la jeune-fille. Elle souffre de malnutrition et de dépression. La malnutrition l’obligera à diminuer la danse, n’ayant plus la force de s’exercer. Sa grande taille lui interdisant l’accès à une vie de danseuse étoile, Audrey Hepburn se verra contrainte à changer de voie.

Après la guerre, Audrey choisit son nom de scène. Elle sera Audrey Hepburn en hommage à un probable ancêtre de ce nom. Elle n’a de ce fait aucun lien de parenté avec l’actrice Katharine Hepburn qui fut elle aussi une des grandes icônes hollywoodiennes.

Elle repart vivre à Londres où elle travaille à diverses reprises comme mannequin tout en reprenant ses études. C’est à la fin des années ’40 qu’elle va réellement commencer à s’intéresser au métier d’actrice.

Audrey Hepburn commence sa carrière d’actrice en 1948 avec un petit rôle dans « le Néerlandais en 7 leçons ».

Il lui faudra encore patienter un peu pour obtenir un grand rôle au cinéma. En 1953, elle incarne la Princess Ann dans « Vacances Romaines ». Ce rôle lui offrira un oscar et la reconnaissance qui lui permettra une carrière cinématographique de haut vol.

Donnant la réplique aux plus grands acteurs de l’époque tels Fred Astair, Cary Grant ou Gary Cooper… Audrey Hepburn enchaînera les films à succès.

Au niveau de sa vie sentimentale, Audrey est en couple, depuis 1953, avec Mel Ferrer dont elle aura un fils Sean. Le divorce du couple en 1968 marque un tournant dans sa vie. C’est à la même époque qu’elle arrêtera sa carrière d’actrice.

Elle se remarie l’année suivante avec un psychiatre italien du nom d’Andrea Dotti dont elle aura un fils Luca. Le couple vit à Rome mais divorce en 1982. Sa dernière grande histoire d’amour, Audrey Hepburn la partagera avec l’acteur hollandais Robert Wolders.

Après avoir arrêté sa carrière cinématographique (elle jouera toutefois encore un tout petit peu), Audrey Hepburn décide de se consacrer à une grande cause : l’UNICEF. Jusqu’à l’apparition de son cancer en 1992, elle sera très impliquée dans la défense de l’enfance à travers le monde et en particulier en Afrique et en Amérique du Sud.

Victime d’un cancer, Audrey Hepburn mourra le 20 janvier 1993 en Suisse mais restera pour toujours dans nos esprits.

La cigarette de trop

Nous le disions en début de cet article, le très joli visage d’Audrey Hepburn est repris en philatélie moderne et surtout, c’est lui qu’on retrouve sur l’une des plus grandes raretés des années 2000.

En 2001, l’Allemagne souhaite créer une émission caritative. Accompagnée d’autres grandes stars telles que Marylin Monroe, Charlie Chaplin, Greta Garbo et Jean Gabin, la photo d’Audrey Hepburn provient directement du film « Diamants sur canapé » mais avec une retouche particulière. Au lieu d’avoir des lunettes de soleil entre les dents, La belle Audrey arbore un porte-cigarette. Ce ne fut pas du goût de Sean Ferrer, le fils de l’actrice. Celui-ci refusa l’émission car elle ne correspondait pas aux valeurs de la fondation Audrey Hepburn et de l’UNICEF.

Mais les autorités allemandes avaient pris les devants et imprimé pas moins de 14 millions des timbres à la photo modifiée. Cette production dut être entièrement détruite à l’exception de trois feuillets. Deux sont gardés dans les archives de la Poste Allemande, quant au dernier, il a fait partie des archives de Sean Ferrer. Ce dernier l’a revendu dans le cadre d’une vente caritative au profit de la fondation Audrey Hepburn et de l’UNICEF. La feuille de 10 timbres fut adjugée au prix de 430 000€.

L’histoire devrait s’arrêter là car les autres timbres sont censés être tous détruits mais ce n’est pas le cas. A ce jour, cinq timbres ont refait surface après avoir été oblitérés. Vendus entre 2005 et 2009, ils ont été découverts ou redécouverts par des philatélistes chanceux qui les avaient acquis à très bas prix. Ces timbres se sont vendus entre 53 000€ et 135 000€ (pour un timbre à coin daté). Une véritable aubaine pour ceux qui les possédaient.

Mais alors d’où proviennent-ils ? L’explication la plus plausible est qu’une personne bien placée dans l’administration ait reçu et utilisé lesdits timbres avant que l’émission soit détruite. II est possible que quelques autres exemplaires de ces timbres soient toujours dans la nature…

Il n’en faudrait pas plus pour faire le bonheur d’un philatéliste !

Vous êtes collectionneur ? Des millions de timbres vous attendent sur Delcampe !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire

  1. L’origine des timbres Allemand d’Audrey Hepburn est connue. Un ministre avait aussi reçu une feuille. Son épouse ayant besoin de timbres à fouille les tiroir! C’est pour cela qu’on connait également des oblitérés dont un trouve dans un “kilo”. Pierre Wertheimer, Pittsboro, NC USA