Ce vendredi 11 octobre ont été remis les Prix Saint-Michel de la Bande Dessinée lors d’une réception qui a eu lieu à l’Hôtel de Ville de Bruxelles en présence des auteurs concernés. Les Prix Saint-Michel sont la plus ancienne distinction de la Bande Dessinée en Europe.

Attribué pour la première fois en 1971 à Edgard-Pierre Jacobs, le Prix-Saint-Michel est né sous l’impulsion d’André Leborgne. Il devance toutes les autres distinctions de la Bande Dessinée, ce qui en fait un prix particulièrement prestigieux.

Les Prix sont remis par un jury composé de libraires, journalistes, éditeurs, collectionneurs et lecteurs avertis…

De nombreux grands noms de la Bande Dessinée ont déjà reçu cette distinction :
Morris (1972), Hergé (1973), Derib et Leloup (1974), Jijé (1975), Cosey (1979), Comès (1980), Brunel (1981), Chaland (1982), Wasterlain (1984), Yslaire (1986), Hermann (2002), Rosinski (2004), Gotlieb (2007), Jean Van Hamme (2009), Philippe Delaby (2011), Philippe Geluck (2013), Cestac (2014), Walthéry (2015), Milo Manara (2016), Philippe Berthet (2017) et Jean-Claude Mézières en 2018.

Les lauréats de l’édition 2019

Prix Saint-Michel « Avenir » (pour un premier ou un second album) : remis à Alex-Imé pour le Dernier Refuge aux éditions Glénat

L’auteur : Alex-Imé

De son vrai nom Alexandra Mairesse, Alex-Imé est une jeune dessinatrice talentueuse qui après plusieurs participations dans des albums collectifs, signe chez Glénat « le Dernier Refuge ». Lauréate du concours de la BD d’Amiens en 2007, Alex-Imé a toujours désiré faire de la Bande Dessinée. Ses talents de dessinatrice particulièrement au niveau des animaux lui annoncent un avenir radieux dans la Bande Dessinée.

 

L’album : le Dernier Refuge de Saint-Dizier et Alex-Imé aux éditions Glénat

Corentin est employé au cimetière central en tant que responsable du secteur des animaux. Il en fait aussi le refuge des chiens et chats errants du quartier. Mais la guerre oblige le directeur du cimetière à réquisitionner le secteur des animaux pour y enterrer les victimes. Que va devenir le dernier refuge des animaux ?
En plus d’être un magnifique album one shot, le Dernier Refuge est aussi un album caritatif au profit de la SPA. La fiction est d’ailleurs complétée par un cahier de 6 pages consacré à cette association.

 

Prix Saint-Michel « Humour » : remis à Ptiluc et Bernard Swysen pour Hitler

Les auteurs : Ptiluc et Swysen

Ptiluc, de son vrai nom Luc Lefèbvre s’est fait connaître par son dessin animalier si particulier. Après avoir publié des planches dans différentes revues, il doit son succès à des séries comme Faces de Rats, Rat’s et Les Mémoires d’un Motard. Dans le style qui a fait son succès, il dessine un Hitler sous la forme d’un rat donnant beaucoup d’humour à un album dont le sujet ne porte habituellement pas à rire.

Bernard Swysen, scénariste et directeur de la collection La Véritable Histoire Vraie est un auteur complet. Au niveau du dessin, il se fait connaître grâce à Rouletabille, Albert Lombaire et plusieurs adaptations en bande dessinée de films de Claude Lelouch. Attiré par les biographies, il signe en tant qu’auteur complet Victor Hugo et Léonardo Da Vinci aux éditions Joker avant de scénariser 6 albums sur les méchants de l’histoire dont Hitler qui a reçu le Prix Saint-Michel de l’Humour.

L’album : Hitler, la Véritable Histoire Vraie aux éditions Dupuis

Cinquième opus de la série la Véritable Histoire Vraie, Hitler est une biographie complète d’Hitler, audacieuse car elle traite avec humour d’un des personnages les plus noirs de l’humanité tout en étant historiquement exacte.

 

 

 

Prix Saint-Michel « Jeunesse » : remis à Tebo pour Raowl aux éditions Dupuis

L’auteur : Tebo

De son vrai nom Frédéric Thébault, Tébo a commencé sa carrière aux éditions Glénat en travaillant pour le magazine Tchô. C’est ainsi qu’il fera la connaissance de Zep (dessinateur de Titeuf) avec lequel il créera le personnage de Captain Biceps (dont le tome 7 est récemment paru aux éditions Glénat). On lui doit aussi Samson et Néon qui ont comme Captain Biceps été adaptés pour la télévision ainsi que plusieurs autres albums en collaboration avec d’autres auteurs.
Depuis 2011, il participe à l’Atelier Mastodonte publié dans le journal de Spirou. Il signe aux éditions Dupuis sa nouvelle série Raowl dont le premier album est récompensé du Prix Saint-Michel jeunesse.

L’album : Raowl : la Belle et l’Affreux aux éditions Dupuis

Dans un univers de conte de fée, Raowl est une bête courageuse et cruelle en quête d’une princesse à sauver. Mais les princesses ne sont plus ce qu’elles étaient et Raowl a bien du mal à trouver l’amour ! Album de 70 pages, sous la forme d’une aventure, Raowl offre différents niveaux de lecture qui plairont aussi bien aux enfants qu’à leurs parents, le tout sous le signe de l’humour.

 

 

 

 

Prix Saint-Michel du Meilleur Scénario : remis à Vincent Perriot pour Negalyod aux éditions Casterman.

Remis par : monsieur Cédric DE WAELE responsable Marketing des Librairies SLUMBERLAND/BDWORLDS

L’auteur : Vincent Perriot

Issu de l’école des Arts d’Angoulême, Vincent Perriot est un jeune auteur talentueux à la fois dessinateur et scénariste. Il se fait connaître en tant que dessinateur grâce à Taïga Rouge, signe le roman graphique Dog, Belleville Story et la série Paci et collabore au long métrage le Chat du Rabbin avant de lancer Negalyod, un one shot d’anticipation.

 

 

L’album : Negalyod aux éditions Casterman

Dans un futur où les villes côtoient un désert peuplé de troupeaux de dinosaures, Jarri, jeune berger voit son troupeau anéanti par un camion générateur d’orage. Dès lors, il n’aura de cesse de se venger, mais les choses ne se passent pas comme il l’avait prévu. Un scénario de science-fiction haletant qui ravira les amateurs du genre.

 

 

 

 

Prix Saint-Michel du Meilleur Dessin : remis à Laurent Astier pour La Venin aux éditions Rue de Sèvres

Remis par Monsieur Sébastien DELCAMPE, CEO et fondateur de Delcampe International, la plus grande marketplace pour les collectionneurs.

L’auteur : Laurent Astier

Laurent Astier entame sa carrière de dessinateur aux éditions Glénat en 2001 avec la trilogie de science-fiction Cirk avant de se lancer dans un roman graphique de 120 pages, Gong. Il signe aussi la série Aven, Cellule Poison, L’Affaire des Affaires, Face au mur et divers albums one Shot avant de créer le personnage d’Emily que nous retrouvons dans sa nouvelle série La Venin.

 

 

 

L’album : La Venin aux éditions Rue de Sèvres

La Venin raconte l’histoire d’Emily, une jeune-femme, partie pour se marier mais qui va aller de surprise en surprise. Western féminin à l’héroïne au caractère bien trempé, Cet album est le premier tome d’une série prometteuse au graphisme réaliste particulièrement abouti qui nous plonge dans le Far-West tel qu’on peut l’imaginer.

 

 

 

Prix Saint-Michel du meilleur Album remis à Christophe Simon et Jean Van Hamme pour Kivu aux éditions du Lombard

Les auteurs : Christophe Simon et Jean Van Hamme

On ne présente plus Jean Van Hamme, brillant scénariste de séries très connues comme Largo Winch, XIII et Thorgal qui ne sont que quelques exemples d’une carrière bien remplie. Jean Van Hamme est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus grands scénaristes de la bande dessinée franco-belge.

Christophe Simon a commencé sa carrière au studio Jacques Martin. Après avoir travaillé sur Orion, Lefranc et l’Odyssée d’Alix, Christophe Simon dessine 4 albums d’Alix. Fort de ce succès, il dessine ensuite 3 albums de la série Sparte aux éditions du Lombard avant de collaborer avec Jean Van Hamme. Sur base d’un de ses scénarios, Il a dessiné un album des aventures de Corentin avant de se lancer dans l’album poignant qu’est Kivu.

L’album : Kivu aux éditions du Lombard

Cet album explique la situation de la province du Kivu où afin d’exploiter les minerais contenus dans son sol au profit de multinationales, des gangs armés terrorisent les populations locales.

C’est dans ce cadre chaotique qu’un jeune ingénieur des mines envoyé afin d’aider la multinationale pour laquelle il travaille à continuer à profiter des richesses du Kivu se retrouve face à un conflit horrible dont les civils sont les victimes. Une lueur d’espoir apparaît quand il visite l’hôpital de Panzi et fait la connaissance docteur Denis Mukwege qui a reçu le Prix Nobel de la Paix pour son action auprès des femmes victimes de viol en 2018.

Le Grand-Prix Saint-Michel : François Boucq

Remis par Monsieur Philippe CLOSE, bourgmestre de la ville de Bruxelles et Son Excellence Madame L’Ambassadrice de France en Belgique, Hélène FARNAUD-DEFROMONT.

Originaire de Lille, François Boucq commence sa carrière dans l’illustration de presse avec des caricatures pour des magazines aussi renommés que « Le Point », «L’Expansion » ou « Privé ». Toutefois, il rejoindra rapidement le milieu de la bande dessinée en travaillant pour différentes revues. Une grande partie de sa production sera ensuite rassemblée pour être publiée en albums

C’est en 1980 que sort son premier album, Cornet d’Humour, scénarisé par Philippe Delan. En 1984, il publie les premières aventures de Jérôme Moucherot, agent d’assurance surréaliste qui fera sa renommée. Mais François Boucq est loin de s’être arrêté là. De nombreux autres albums ou séries raconteront avec humour la vie de personnage caricaturaux comme Superdupont, la Mort et Lao- Tseu

En plus de ses albums humoristiques, il dessine des séries réalistes comme Bouncer ou le Janitor.

Sa production est aussi composée de nombreux albums one shot tel le Procès Carlton, Point de Fuite pour les Braves ou La Dérisoire Effervescence des Comprimés.

Ce touche-à-tout à la carrière impressionnante a participé, de plus, à différents albums collectifs et émerveille son public grâce à un style fouillé, un goût prononcé pour les visages expressifs et un sens peu commun du cadrage et de la mise en scène.

Au fil des années, son style unique lui a permis d’avoir une carrière atypique et de susciter l’admiration aussi bien des lecteurs que des membres de la profession. A ne pas s’y tromper, Boucq a déjà reçu de nombreux prix. Il lui manquait Le GRAND PRIX SAINT-MICHEL qui récompense un auteur qui grâce à son travail a contribué à ce que la Bande Dessinée devienne « Le 9ème ART »

Envie de trouver une bande dessinée ancienne ? Découvrez les albums en vente sur Delcampe !

 

 

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  1. Je ne suis pas passionné par la philatélie, mais par la pinsophilie et souhaiterai recevoir à cet effet la ou les lettres d’information à ce sujet. Vous remerciant dans tenir compte. Recevez mes salutations les meilleures.

    • Bonjour,

      Il y a tant de sujets de collection… C’est passionnant ! Je vais essayer de faire quelque chose sur la pinsophilie dans les prochaines semaines.

      Bien à vous

      Héloïse