De tout temps, les différences ont étonné les gens au point même de les fasciner. Le cirque en a fait sa spécificité. Femmes à barbes, femme-tronc, nains, cheveux de fer… nous vous invitons aujourd’hui dans le cabinet des curiosités du cirque Delcampe !

En effet, c’est un surprenant sujet que je peux illustrer sans peine avec des cartes postales trouvées sur le site qui en compte des dizaines sur le sujet. Vous l’aurez compris, la liste présentée ici est loin d’être exhaustive. Nous avons décidé de vous présenter trois célébrités qui doivent leur succès professionnel à leur physique, on aurait pu en présenter d’autres !

Sans doute l’une des plus connue, Clémentine Delait, la Femme à barbe, a vécu dans les Vosges de 1865 à 1939. Femme de caractère, Madame Delait était dotée d’une sacrée répartie et d’un sens aigu des affaires. Elle a donc choisi de créer le café de la Femme à barbe en tirant profit de son anomalie physique. Elle a également pensé à faire commerce de ses cartes postales créées sur base de photos la mettant régulièrement en scène.

Elle avait même pensé à apposer un « cachet de la Femme à barbe » afin de les authentifier. Clémentine Delait n’est pas la seule femme à barbe. Comme en témoignent les illustrations, Annie Eliot, les sœurs Frémont ou Madame Lestienne font partie de ces femmes à la pilosité surdéveloppée qui ont su l’assumer et en tirer parti.

 

 

 

Connaissez-vous Frank Lentini ? Il a vécu de 1889 à 1966 et avait trois jambes ! La vie de Lentini est intimement liée au cirque. Dès l’âge de 8 ans, il fut montré dans de nombreuses villes et sa famille et lui immigrèrent aux Etats-Unis où il presta le numéro « The great Lentini » au profit du cirque Ringling. Son anomalie s’approche de celle des siamois.

Il ne fut d’ailleurs pas le seul siamois à tirer profit de ce physique hors du commun… On peut citer, entre autres les frères Libbera ou les sœur Gibbs… qui furent également exhibés.

 

 

 

 

 

Une autre particularité exceptionnelle ? Voici Mademoiselle Gabrielle, la femme-tronc. Mademoiselle Gabrielle est née en Suisse en 1884. Elle fit sensation dans le cirque Ringling avant de continuer sa carrière à New-York. Mademoiselle Gabrielle, en dehors du fait qu’elle était née sans jambes, était une très belle femme qui faisait attention à son apparence. Elle fut d’ailleurs mariée plusieurs fois. Elle mourut en 1958. Encore une fois, elle n’est pas seule. On peut citer Violetta qui fut également une femme-tronc célèbre.

Je viens de vous citer trois exemples, mais nous sommes loin d’avoir fait le tour des anomalies physiques et autres phénomènes de foire qui ont participé au succès de certains cirques légendaires.

D’autres cartes postales de cette thématique si particulière sont à découvrir sur Delcampe !

 

 

 

Rédigé par Héloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.