Pour vous parler numismatique, j’ai demandé l’aide de Bruno Visentini. Bruno est le président de la Fédération Française des Associations Numismatiques. A ce titre, il a accepté de répondre à mes questions pour nous faire découvrir cette formidable passion

Comment selon vous choisit-on une thématique en numismatique ?

Le choix vient naturellement. Souvent, au début, on prend tout ce qui vient et avec le temps, certains thèmes numismatiques nous attirent plus que d’autres. Ça peut venir de l’histoire avec Napoléon ou les royales, mais ça vient aussi souvent de la région d’où nous venons. Pas mal de personnes collectionnent les monnaies frappées
dans les villes comme Toulouse, Lyon, Bordeaux, etc. car ces villes avaient des ateliers de frappes. Il y a aussi ceux qui héritent de la collection de leur père, et reprennent le flambeau.

A titre personnel, que collectionnez-vous ?

J’ai commencé à collectionner les monnaies russes, mais, depuis la première « La Tmutarakhan » frappée en 980, jusqu’aux monnaies avant Pierre 1er. Ça m’a permis d’apprendre l’histoire russe. Après, j’ai collectionné les monnaies divisionnaires françaises (10 cent, 20 cent, 25 cent, ¼ de franc, 50 cent, ½ franc), mais dans des états exceptionnels (FDC – MS 65 à MS70). Les petits modules sont très difficiles à trouver en FDC car les reliefs sont très fins. Ce choix m’a permis d’apprécier la qualité des monnaies. Je pars du principe que je préfère avoir 30 monnaies de qualité dans ma collection que 500 monnaies de qualité moyennes.

Depuis que je suis passé pro, je ne collectionne plus rien car je me pose toujours la même question au cas où je trouve une monnaie exceptionnelle, dois-je en faire profiter un client, ou je la garde ?

Je prépare une collection à thème pour ma fille (les chevaux) depuis l’antiquité à nos jours.

Quels sont pour vous les outils indispensables pour se lancer ?

Pour se lancer, le plus important est déjà de savoir ce que l’on veut collectionner. L’outil le plus important est la patience, mais il faut aussi avoir beaucoup de livres sur le sujet. Maintenant, avec le numérique, tout devient facile pour commencer, mais je préfère encore me plonger dans des livres spécialisés. Quand j’ai commencé à collectionner les monnaies russes, j’ai acheté pas mal de bouquins sur l’histoire  de la Russie du 18e ou 19e siècle
car ils retracent vraiment l’histoire du pays à cette époque. Du coup, vous avez une belle bibliothèque et une belle collection de monnaies. Pour les livres numismatiques, j’ai surtout essayé de rechercher ceux que nos anciens ont connus dans leur enfance car, même s’ils ont des erreurs ou des manques, ils contiennent beaucoup plus de détails qu’à l’heure actuelle.

Quels sont les éléments importants qu’on peut trouver sur une pièce, à quoi faut-il faire attention ?

Une monnaie raconte une histoire, je parle des monnaies avant l’euro. Regardez : le franc à cheval. C’est le premier franc français. Cette monnaie a été émise en 1360 pour payer la rançon de Jean II le Bon (1350-1364) quand il fut prisonnier des Anglais. Elle représente à l’avers, Jean II le Bon sur son cheval avec les inscriptions suivantes : IOHANNES DEI GRATIA • FRANCORV REX, ce qui veut dire : Jean, par la grâce de Dieu, roi des Francs.

Au revers, on y trouve une croix feuillue avec quadrilobe en cœur, dans un quadrilobe orné de palmettes et cantonné de quatre trèfles évidés avec l’inscription suivante : XPC VINCIT • XPC REGNAT • XPC IMPERAT qui veut dire : le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande.
Sur l’avers ou le droit, vous avez le symbole de l’autorité qui frappe la monnaie, (portrait ou monuments pour les monnaies commémoratives).
Au revers, vous y trouvez le motif principal avec la valeur faciale.
Pile = revers / Face = avers

Comment faites-vous pour vous procurer de nouvelles pièces pour votre collection ?

La plupart du temps, c’est en fréquentant les bourses ou salons collections et numismatiques. Les réseaux de relations apportent aussi pas mal de possibilités. Je me méfie parfois d’Internet car rien ne ressemble plus à une monnaie qu’une autre monnaie. Dans ce cas, la description et les photos sont vraiment importantes pour s’assurer de la qualité d’une monnaie et acheter ce que l’on recherche vraiment. Si vous achetez sur Internet, privilégiez les sites de collectionneurs comme Delcampe et les vendeurs professionnels pour éviter les mauvaises surprises.
Personnellement, j’aime pouvoir avoir la monnaie dans la main afin de savoir si elle me procure du plaisir ou pas. Il m’est souvent arrivé d’avoir une monnaie superbe dans la main, et ne rien ressentir, du coup je ne l’achète pas et j’attends d’en trouver une autre.

Est-il plus facile de collectionner des billets ou des pièces ? Pourquoi ?

Ce sont deux styles de collections différentes. Un billet est beaucoup plus fragile, car le simple pli, ou marque de comptage vous fait baisser la cotation, donc il faut être très précautionneux. Tout est facile dans une collection
car tout se trouve !!! Si vous collectionnez les billets français, tous les billets se trouvent. Bien sûr, il faudra mettre un certain prix pour les billets rares, mais en règle générale vous pouvez les trouver.
En juin 2018, j’ai eu la chance d’acheter un classeur de billets français. Très peu de billets et dans des qualités très moyennes, mais dedans, il y avait un 100 francs 1848 type noir, signature main. Ce billet n’étais pas beau car il
manquait un bout, il était scotché, mais c’était le quatrième connu en France.

Qu’est-ce qu’un club de numismatique apporte à ses membres ?

Un club numismatique est là pour répondre à vos questions et à vos attentes. Lors des réunions mensuelles, vous avez la possibilité d’échanger sur vos thèmes préférés. Un club numismatique vous apporte la possibilité de faire
évoluer votre collection suite aux échanges entres membres.
De mon point de vue, pour qu’un club fonctionne, il faut qu’il puisse apporter des solutions et des aides à ses membres, peu importe leur âge. Chaque nouveau membre doit avoir un parrain dans l’association afin que ces personnes puissent échanger leurs idées et leurs points de vue sur la numismatique. Chaque membre doit être là pour partager son savoir.
Suite au recensement des associations numismatiques françaises que je suis en train d’effectuer en ce moment, beaucoup de présidents de clubs m’ont posé la question à savoir comment attirer les jeunes et les femmes dans les associations numismatiques. Du coup, j’ai lancé un débat sur plusieurs réseaux sociaux pendant 48h, et les
résultats sont assez intéressants. Nous sommes en train de finaliser les analyses.

Est-ce que l’on arrive facilement à la fin d’une collection ?

Vaste question !!! Tout dépend si vous restez dans les clous, ou en dehors des clous. Je m’explique : Si vous désirez collectionner les monnaies françaises de la 5e République, en ayant une monnaie de chaque type, il n’y a
pas de soucis, vous arriverez à vos fins. Par contre, le but sera de faire évoluer votre collection en qualité, et là vous continuerez à rechercher les monnaies de la 5e République que vous avez déjà, mais dans des qualités supérieures.
Par contre, j’ai un ami qui ne collectionne que les « 1 centime Napoléon III tête nue ». Il recherche toutes les années avec tous les ateliers, le tout en superbes qualités. S’il s’arrêtait là, ce ne serait pas grave, mais il recherche aussi tous les essais et épreuves de cette monnaie. Du coup, il n’arrivera jamais à tout avoir car certaines monnaies ne sont connues qu’à un ou deux exemplaires. Je ne suis pas peu fier de lui avoir fait acheter la 1 centime Napoléon III tête nue en or qui n’est connu qu’à 3 exemplaires. Il est clair qu’il n’y a pas beaucoup de monnaies dans sa collection, mais c’est une collection exceptionnelle.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut se lancer en numismatique ?

En premier lieu, être patient et se faire plaisir dans les achats !!! Il faut prendre le temps pour pouvoir monter une belle collection. Il ne faut pas hésiter à acheter des livres sur le sujet de votre collection. Plus vous aurez de livres sur votre sujet, plus vous connaitrez celui-ci et plus vous deviendrez incollable. Essayez de trouver un thème de
collection pour éviter d’acheter n’importe quoi. Privilégiez la qualité à la quantité. Mieux vaut acheter une monnaie
à 50 euros par mois que 50 monnaies à 1 euro. Vous vous y retrouverez plus tard.

N’hésitez pas à demander des conseils à certains professionnels.

Inscrivez-vous dans un club numismatique afin de pouvoir partager sur votre passion. Le plus important dans une collection de monnaies, c’est la conservation de celles-ci.

Ne nettoyez jamais vos monnaies.Ce n’est pas parce qu’une monnaie brille qu’elle vaut plus d’argent !!!

Essayez d’avoir une collection homogène en qualité.

Ne vous précipitez pas sur les soi-disant bonnes affaires. N’hésitez pas à poser des questions à d’autres collectionneurs !

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.