Les monnaies antiques, qu’elles soient romaines ou autres ont souvent une histoire particulière. Durant le règne de l’empereur Trajan, elles servirent notamment d’outils de propagande. Dans cet article dédié à la numismatique, nous avons donc eu envie de vous parler de ces aureus, sesterces et autres monnaies d’or ou d’argent qui permirent de faire passer des messages auprès de la population.

Des messages à la population sur des pièces

sesterce romain trajan

côté pile d’un dupondius indiquant la mention « Senatus Populus que Romanus »

 

Trajan est un des empereurs qui a fait frapper le plus de monnaies. Une des raisons qui explique cela est la dévaluation de 107. A cette époque, il diminue la pureté d’argent du denier ce qui lui permet d’en émettre nettement plus.

Trajan utilise la monnaie comme instrument de propagande. Les premières pièces de monnaies qu’il fait frapper datent du début de son règne. Leur message est que Trajan a reçu son pouvoir du sénat.

 

 

 

côté pile d’un sesterce portant la mention « optimissimi principi »

 

En 103, il reçoit le titre du « meilleur et plus noble des princes ». Cette appellation figurera, à partir de ce moment-là, sur les nouvelles pièces de monnaies émises par l’empire.

Lorsqu’en 105 il annexe l’Arabie Pétrée, les pièces indiqueront « Arabia adquisita » afin que la population soit mise au courant de l’extension du territoire de l’Empire. Il utilise le même procédé pour les pièces de 116 à 117 lorsque l’Arménie et la Mésopotamie sont annexées.

 

 

 

Dupondius de Trajan portant l’égide

Laurent Schmitt de www.cgb.fr, a écrit autour des aureus de Trajan une excellente étude en avril 2014. Trajan porte sur l’épaule gauche une égide. Cette peau de chèvre qui lui couvre les épaules est, elle aussi, un symbole de propagande. Il faut savoir que l’égide était souvent agrémentée d’un visage de Méduse. Pour ceux qui l’ignorent, la Gorgone Méduse avait le pouvoir de pétrifier instantanément tous ceux qu’elle regardait. Porter l’égide et en garnir les pièces de monnaie est un moyen d’exprimer son invulnérabilité par rapport à ses ennemis. C’est le cas sur un aureus de 104, période durant laquelle Trajan et l’armée romaine sont au cœur des guerres daciques. La pièce de monnaie symbolise ainsi la victoire imminente de l’invulnérable empereur Trajan sur Décébale, roi des Daces.

 

 

Qui est l’empereur Trajan ?

pièce sesterce or Trajan

Aureus Trajan lauré

Marcus Ulpius Traianus est né le 18 septembre 53. Aux environs de l’an 75, il se marie avec Pompeia Plotina dite Plotine. Celle-ci aura pas mal d’influence sur ses décisions politiques.

Il se fait connaître sous le règne de Domitien de la dynastie des Flaviens (fils de Vespasien). Trajan mène une carrière politique et militaire conjointement.

Lorsque Domitien qui perdait la tête est assassiné en 96 sans successeur, Nerva, un sénateur de 65 ans, ce qui était très âgé à l’époque, accède au trône. Lui non plus n’a pas de successeur.

Trajan est, à cette période, gouverneur de Germanie. Il mate des révolutions au nom de l’empereur et est très apprécié de ses hommes. C’est ainsi qu’il est mentionné pour succéder à Nerva. Le sénat est partagé entre lui et Marcus Nigrinius, général de Domitien très décoré qui est gouverneur de Syrie mais n’a pas les antécédents familiaux nobles de Trajan.

Nerva choisit Trajan qu’il adopte en 97. C’est donc lui qui devient César en 98. Toutefois, il ne rejoint pas Rome directement. Au contraire, il reste encore deux ans en Germanie pour consolider la paix sur place.

A son arrivée à Rome en 99, Trajan fait un geste fort envers le sénat : il promet qu’aucun sénateur ne pourra être exécuté sans procès. C’est une nouveauté car beaucoup d’empereurs ne se sont pas embarrassés de ces procédures par le passé.

Trajan sera connu pour être un empereur conquérant. Il prendra part aux guerres daciques qui rapporteront du prestige à l’Empire ainsi que d’importantes ressources. Il annexe aussi l’Arabie Pétrée. A la fin de son règne, il annexe l’Arménie et la Mésopotamie.

 

Denier à l’effigie de l’impératrice Plotine

Au-delà de ces annexions, Trajan a également fait beaucoup pour la construction de Rome. Il a œuvré à l’amélioration du réseau routier italien, construit ou agrandi plusieurs grands ports, aqueducs, thermes et le forum.

Il a également été fort apprécié pour sa politique sociale dans le cadre de laquelle son épouse Plotine l’a beaucoup influencé. Ils ont pris soin des plus pauvres et rendu la fiscalité plus équitable à Rome.

 

 

Trajan restera dans la mémoire des romains comme l’un des meilleurs empereurs qu’ils aient eu. A son décès, en août 117, suite à une attaque d’apoplexie, son petit-neveu et fils adoptif Hadrien est sacré empereur. Dès son accession au trône, ce dernier organise son triomphe posthume et le sénat fait élever Trajan au rang de dieu.

Découvrez les pièces de monnaie sous Trajan sur Delcampe !

 

Héloïse

Rédigé par Héloïse

Rédactrice en chef du Delcampe Magazine et du Delcampe blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser le langage HTML avec les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires

  1. Très intéressante présentation du rôle de la monnaie dans l’Empire romain. Manque juste le nom du père adoptif de Trajan : Nerva, et le nom du successeur de Trajan : Hadrien.

  2. Chère Héloise,

    Bravo pour l’article sur Trajan le conquérant, le grand bâtisseur, annonciateur de l’épopée de l’empire romain du 2ème siècle après J.C. Les sesterces de Traianus sont parmi les plus belles monnaies en bronze de l’empire romain. Néanmoins un « sesterce d’or », comme indiqué dans votre article, me semble bizarre. Peut être une confusion, car les sesterces sont des monnaies en bronze.

    Salutations à toute l’équipe de Delcampe
    Helioui
    ARTmedina-tounes

    • Bonjour Helioui,

      Vous avez raison, je viens de corriger. Merci de me l’avoir signalé et merci de vos encouragements !

      Bonne journée

      Héloïse